Cabale contre Cabral Libii : Le raz le bol de Me Christian Ntimbane Bomo

samedi, 30 novembre 2019 14:31 N.R.M

Quelques heures après avoir fait sa requête, adeptes des injures, les accusateurs et les professionnels des coups en dessous de la ceinture sont remontés au créneau, pour s’en prendre au président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale.

 

« Il est temps de mettre un terme à ce bashing intempestif improductif contre Cabral Libii

 

Je voudrais ici appeler certains compatriotes, surtout ceux se déclarant membres du MRC, à modérer dans leurs attaques et autres actes de déconsidération contre le leader du parti politique du PCRN, Monsieur Cabral Libii.

 

Il faut bien noter que nous sommes en démocratie et que Monsieur Cabral Libii n'est pas un militant ou un dissident du Mrc pour qu'il lui soit reproché de ne pas s'arrimer aux décisions du Mrc, fussent-elles pour le grand intérêt du peuple camerounais.

 

Certains justifieraient leurs propos au vu de quelques postures, positions ou déclarations de Cabral Libii qui allaient en l'encontre de celles du Mrc et de son leader.

 

Il est juste de reconnaître sauf mauvaise foi, que le leader du Mrc et certains membres et militants de ce parti ont aussi tenu des propos fustigeant certaines postures de Monsieur Cabral Libii.

 

Par exemple Le Professeur Maurice Kamto, président du Mrc, n'est pas allé de mains mortes pour disqualifier la procédure des primaires de l'opposition proposée par Cabral Libii avant les présidentielles.

 

Des paroles, des postures, des déclarations de leaders politiques les uns contre les autres font partie du jeu et du débat politique. Il n’y a donc pas à s'offusquer plus que ça. Car la concurrence existe aussi bel et bien aussi entre partis d'opposition. Le but étant pour chacun d'eux de se présenter comme le meilleur afin de gagner, un plus grand nombre d’électeurs.

 

L'opposition n'est pas un parti politique unique. Les opposants ne sont pas obligés de s'entendre. Chaque parti politique a droit à son identité.

 

Ce jour, Monsieur Cabral Libii a demandé un report de la date de dépôt des dossiers de candidatures après avoir énuméré les actes antidémocratiques tout aussi décriés et dénoncés par le Mrc dans son discours de non participation aux élections législatives et municipales du 09 février 2019.

 

Au lieu d'en voir un constat consensuel de l'opposition par rapport aux irrégularités des élections programmées et de s'en satisfaire même si Cabral Libii, laisse entrouverte une porte au gouvernement, certains militants du Mrc, y trouvent plutôt, une occasion pour se pourfendre en délations.

 

Je voudrais ici dénoncer cette manière de faire.

 

Personnellement, j'aurais préféré une décision de suspension de participation à ces élections sans adoption d'un nouveau code électoral et règlement de la crise anglophone.

 

À cet effet, des attaques et autres quolibets contre ce leader apparaissent improductives dans la recherche d'une démarche consensuelle en vue de l'obtention des conditions de transparence du processus électoral camerounais.

 

En outre, je voudrais ici dire que ces accusations récurrentes portées contre Cabral Libii, selon lesquelles il bénéficierait des financements du Rdpc, sont fausses. Je suis un homme très renseigné. Je suis au courant de qui prend l'argent ou pas. Cabral Libii n'a jamais reçu ou accepté l'argent du pouvoir.

 

Ayant été proche de lui pendant la campagne présidentielle, c’est difficilement qu'il a pu collecter un peu d'argent pour mener sa campagne. D'ailleurs, plusieurs étapes de celle-ci ont été annulées, faute d'argent.

 

Cabral Libii est simplement un jeune politicien, d'un jeune âge, qui est obligé de beaucoup mesurer et réfléchir face à l'étendue des responsabilités politiques qui se présentent à lui.

 

Le Cameroun D'abord, Mon Village Après… »

 

 

N.R.M

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.