Vœux de nouvel an à Paul Biya: Les efforts de la Première Dame salués par le Corps diplomatique

mercredi, 09 janvier 2019 20:35 Liliane N.

Dans son discours de circonstance, l’Ambassadeur du Gabon au Cameroun qui parlait au nom de ses homologues du Corps diplomatique accrédité, a fait une fleur à Chantal Biya, Ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco, pour ses œuvres humanitaires.   

C’est à S.E Paul Patrick Bifot qu’est revenue la charge de présenter au Chef de l’Etat, la vision qu’a le Corps diplomatique du Cameroun. A l’entame de son discours, l’Ambassadeur du Gabon au Cameroun a tenu à saluer les actions remarquées de Mme Chantal Biya, la Première Dame. «Permettez-moi M. le Président de vous présenter à vous-même, à votre famille et au peuple frère camerounais, nos vœux ardents de santé, bonheur, prospérité et paix pour l’année 2019. Que madame Chantal Biya votre épouse qui concilie avec abnégation sa vie de Première Dame et de mère de famille, soutenant votre Excellence dans les moments difficiles, trouve ici les encouragements du Corps diplomatique dans son combat à toujours œuvrer pour les causes des populations toujours vulnérables», a-t-il déclaré.

Il convient de noter que la Première Dame est adulée pour son action humanitaire. Son action humanitaire est reconnue tant au niveau national qu’international et sa volonté et sa solidarité à la recherche collective des solutions aux problèmes de l’heure. Son œuvre sociale au Cameroun est en effet importante. Baptisée dame de cœur, ou encore «mère de la nation» pour sa sensibilité à la détresse sociale. L’une de ses dernières actions est celle menée en faveur des femmes qui ont des difficultés de conception, avec la création du Chracerh.

Rayonnement international

Pour ses vastes réalisations dans le social, l’humanitaire et la santé au Cameroun, elle a été nommée ambassadrice de bonne volonté de L’UNESCO en 2015. Mais c’est une autre organisation, Synergies africaines contre le SIDA et les souffrances, qui assure le rayonnement international à une Chantal Biya qui sait s’entourer des meilleures compétences. Créée en marge du 21e sommet France-Afrique organisé en 2001 à Yaoundé, l’association rassemble une trentaine de premières dames, les adhésions les plus récentes étant celles de Djéné Kaba Condé (Guinée) et de Sylvia Bongo Ondimba (Gabon).

Pour revenir à la cérémonie de Vœux de nouvel an au Palais, et au discours de son S.E Paul Patrick Bifot, a également salué d’autres acteurs de la scène politique du Cameroun à l’instar du peuple, du Chef de l’Etat. Il a de ce fait commencé par lister les moments importants de l’histoire du Cameroun en 2018, en reconnaissant la maturité des camerounais qui a été visible lors du processus électoral ayant porté le Président au Palais de l’Unité.

«Monsieur le Président de la République, l’année qui vient de s’achever nous offre l’opportunité d’un survol, je dirai à haute altitude. Pour en saisir les grands moments qui l’ont marqué et au nombre de ceux-ci nous retenons, la mise en place du Conseil constitutionnel, la deuxième élection sénatoriale dans l’histoire du Cameroun et l’élection présidentielle qui aura constitué l’évènement majeur de l’année. En effet M. le Président, le 7 octobre 2018 le peuple camerounais vous a renouvelé sa confiance pour un nouveau mandat à la Présidence de la République du Cameroun, la force de votre expérience a donné raison d’elle-même.  Mes collègues et moi, vous souhaitons une fois de plus, nos vives et chaleureuse félicitations. Ces félicitations s’adressent également au peuple camerounais pour sa maturité et sa détermination au mieux-vivre ensemble. En effet Monsieur le Président, par cette réélection lui aussi a su révéler la force de son expérience à vos côtés».

Ayant évoqué la Présidentielle 2018, S.E Paul Patrick BIFFOT a également adressé un message aux anciens candidats de la Présidentielle 2018. «En ce moment hautement solennel je voudrais avoir une pensée et exprimer nos encouragements à vos adversaires politiques et candidats malheureux. Car dit-on, la défaite n’annule pas la valeur de l’effort accompli et dans chaque défaite, il y a quelque part des éléments de satisfaction», a-t-il déclaré.

Le Corps diplomatique a saisi l’occasion pour saluer les nominations des jeunes aux postes de responsabilité au haut sommet de l’Etat. Pour lui, cela témoigne de la bonne foi du Chef de l’Etat qui a respecté les engagements qu’il a pris lors de sa cérémonie de prestation de serment qui a eu lieu le 6 novembre 2018. «M le Président de la République toujours dans le cadre de votre discours du 6 novembre vous avez décliné les grandes lignes de votre nouveau septennat en prenant un engagement solennel à l’endroit de la jeunesse dont vous avez compris, je cite l’aspiration profonde à des changements qui leur ouvrent les portes de l’avenir et permettent leur plein épanouissement», a souligné S.E. Paul Patrick BIFFOT.  

Liliane N.

Leave a comment