Un haut responsable militaire camerounais interdit d'entrée aux États-Unis à la suite d'allégations de trafic d'espèces sauvages

mercredi, 10 juillet 2019 12:20 Otric N.

Le secrétaire d'Etat américain, Michael R. Pompeo, a publiquement désigné un officier de gendarmerie camerounaise de haut rang pour son implication présumée dans une "corruption importante".

 

Mardi 09 juillet 2019, le bureau du porte-parole du Secrétaire d'Etat américain a publié une note de presse intitulée "Public Designation, Due to Involvement in Significant Corruption, of the Republic of Cameroon's Jean Claude Ango Ango". Le communiqué indique que : "Le Secrétaire d'Etat désigne publiquement l'inspecteur général de la gendarmerie camerounaise de la République du Cameroun, le colonel Jean Claude Ango Ango, en raison de son implication dans une corruption importante liée au trafic des espèces sauvages.

 

"Cette désignation est faite en vertu de l'alinéa 7031c) de la Loi de 2019 portant affectation de crédits au département d'État, aux opérations étrangères et aux programmes connexes (section F, P.L. 116-6) (" alinéa 7031c) "). L'alinéa 7031c) prévoit que, dans les cas où le Secrétaire d'État dispose d'informations crédibles selon lesquelles des fonctionnaires de gouvernements étrangers ont été impliqués dans des actes de corruption importants ou des violations flagrantes des droits de l'homme, ces personnes et les membres de leur famille immédiate ne sont pas autorisés à entrer aux États-Unis.

 

"La loi exige également que le secrétaire d'État désigne publiquement ou en privé ces fonctionnaires et les membres de leur famille immédiate. En plus de la désignation de M. Ango Ango, le secrétaire désigne publiquement la conjointe de M. Ango Ango, Mme Engono Akomo."

 

Le porte-parole du secrétaire d'État, M. Pompeo, a déclaré que l'action de mardi "envoie un signal fort que les États-Unis sont déterminés à lutter contre la corruption et à combattre le crime transnational que constitue le trafic d'espèces sauvages pour préserver les espèces emblématiques de notre monde".

 

Le colonel Jean Claude Ango Ango Ango a été nommé inspecteur général de la gendarmerie nationale par le décret n° 2019/111 du 5 mars 2019 signé par le chef de l'Etat camerounais, commandant en chef des forces armées, le président Paul Biya.

 

Le 03 juillet 2019, le secrétaire d'État a publiquement désigné M. Uladi Basikolo Mussa, l'actuel conseiller spécial du Malawi pour les affaires parlementaires et ancien ministre de l'intérieur du Malawi, "en raison de son implication dans une corruption importante ". M. Mussa s'est livré à la corruption publique dans l'exercice de ses fonctions officielles en tant que ministre de l'Intérieur et en a bénéficié."

 

Otric N. 

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.