Selon des experts de l'ONU, une langue autochtone disparaît toutes les deux semaines

vendredi, 09 août 2019 15:33 Danielle Ngono Efondo

La communauté nationale et internationale célèbre ce jour, la Journée internationale des peuples autochtones. Créée en 1994 par l’ONU et fixée au 09 août de chaque année, la Journée représente une occasion de fêter la richesse de la diversité culturelle de notre monde.

 

Selon l’ONU, les peuples autochtones comptent environ 370 millions de personnes et vivent dans 90 pays. Bien qu’ils ne représentent que 05% de la population mondiale, ils constituent aujourd’hui 15% des individus les plus marginalisés de la planète.

Ainsi, à l’occasion de la journée internationale des peuples autochtones célébrée ce jour, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a déclaré : « L’ONU se tient prête à soutenir toutes les initiatives visant à réaliser les droits et les aspirations des peuples autochtones. »

Cependant, la célébration de la Journée cette année fera écho à la proclamation, par les Nations Unies, de l’année 2019 comme Année internationale des langues autochtones. La date du 09 août a été choisie pour rappeler la première réunion du Groupe de travail des Nations Unies sur les populations autochtones, tenue à Genève en 1982. Depuis des décennies, les peuples autochtones demandent la reconnaissance de leur identité, de leur mode de vie, de leurs terres, territoires et ressources naturelles mais, malgré leurs efforts, ils continuent d’être victimes de discriminations et d’injustices.

L’ONU estime que toutes les deux semaines, une langue autochtone disparaît, mettant en péril les cultures et les systèmes de connaissances qui lui correspondent. C’est pourquoi, en cette journée internationale, l’objectif est d’attirer l’attention sur la perte critique des langues autochtones - et de leurs cultures - et sur la nécessité urgente de les préserver, revitaliser et promouvoir, aux niveaux national et international.

Notons ici que, les peuples autochtones sont les héritiers d’une grande diversité linguistique et culturelle, ainsi que de coutumes et de traditions ancestrales. Ils ne comptent pas moins de 5 000 cultures différentes et parlent la vaste majorité des quelque 7 000 langues de la planète. Malgré leur diversité, la plupart des peuples autochtones partagent d'importants points communs, notamment les liens qu’ils entretiennent avec leurs terres ancestrales et leur environnement, de même que la volonté de préserver leur mode d’organisation, leurs valeurs culturelles, sociales et économiques, qui varient souvent des normes dominant dans les sociétés dans lesquelles ils vivent. Bien que pluriels, les peuples autochtones partagent donc des défis similaires liés à la reconnaissance et à la protection de leurs droits les plus fondamentaux.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:56
Afrique subsaharienne francophone : Sept Camerounais figurent dans le top 20 des milliardaires en 2019

Le duo des plus riches d’Afrique francophone pour cette année est camerounais comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelques années.…


Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Cameroun : Emprunt de 12,6 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank d’Espagne pour aménager le lac municipal de Yaoundé

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie,…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.