Présidentielle en Tunisie : Le candidat Nabil Karoui reste en prison

mercredi, 04 septembre 2019 09:32 Innocent D H

Ce mardi, une cour d'appel tunisienne a rejeté de facto la demande de libération de Nabil Karoui candidat à l'élection présidentielle. Des soupçons de fraude fiscale et blanchiment d'argent pèsent sur celui qui est présenté comme le magnat des médias.

 

Candidat à l'élection présidentielle tunisienne, Nabil Karoui se voit désormais dans l'obligation de continuer sa campagne depuis sa cellule. Sa défense a fait une annonce selon laquelle une cour d'appel avait rejeté la demande introduite  sollicitant la libération du magnat des médias par ailleurs homme d'affaires.

Nabil Karoui a été placé en détention le 23 août dernier sur ordre de la justice. Il est soupçonné de fraude fiscale et de blanchiment d'argent.

 

La défense opte pour un pourvoi en cassation

Ne pouvant rester insensible après le rejet de la demande en appel, Me Mohamed Zaanouni de la défense de Nabil Karoui a rappelé qu'un pourvoi en cassation avait été introduit dès le 23 août. Qualifiant son client de "prisonnier politique", Me Zaanouni a quant à lui indiqué à l'AFP : "Nous espérons avoir une audience rapidement, afin que les droits de M. Karoui en tant que candidat soient respectés".

L'arrestation est entachée d'irrégularités pensent les membres du parti de l'homme politique. Ce dernier est considéré par plusieurs comme l'un des favoris du scrutin. Pour ses partisans la détention intervenue à quelques semaines du premier tour de l'élection présidentielle prévue  le 15 septembre, est entachée d'irrégularités. Les mêmes partisans accusent par ailleurs le chef du gouvernement, Youssef Chahed, qui, selon eux est l'un de ses rivaux et pourrait en être l'instigateur.

A en croire la lecture de nombreux observateurs, y compris des adversaires de Nabil Karoui, la justice aurait été instrumentalisée dans cette affaire tant il est vrai que Le gouvernement tunisien avait déjà présenté une loi permettant d'éliminer l'homme d'affaires de la course, mais cet amendement, quoique voté, n'a pas été promulgué. Toutefois, la candidature de Nabil Karoui a été confirmée par l'instance chargée des élections en dépit de son incarcération, et la campagne électorale a débuté lundi 02 septembre dans une grande incertitude. 

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.