Obsèques de Dj Arafat : Des mesures sécuritaires annoncées

mercredi, 21 août 2019 11:38 Danielle Ngono Efondo

Pour les obsèques de la star du coupé-décalé Dj Arafat décédé le 12 août dernier des suites d’un accident de moto survenu à Angré dans l’Est d’Abidjan où il a percuté un automobiliste, des mesures « sécuritaires» sont en cours d'élaboration.

 

C’est en effet, dans une note d’information que, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, a indiqué lundi : « Les obsèques de DJ Arafat qui draineront un monde important devront être convenablement encadrées afin d’éviter d’autres situations sécuritaires regrettables. D’où la mobilisation du Poste de commandement fixe (PCF) présidé par le préfet d’Abidjan. C’est le sens de la réunion de ce lundi avec toutes les forces de sécurité, les pompiers, l’ONPC, la SODECI, la CIE, la Croix Rouge, le SAMU, le district et les communes d’Abidjan ».

« Les organisateurs des obsèques ont été exceptionnellement invités à cette réunion à l’effet de fournir toutes les informations précises permettant à l’administration de faire son travail régalien de sécurisation, de secours et d’assistance aux populations quelle que soit la nature des événements », a expliqué M. Toh Bi, soulignant qu’il a demandé aux organisateurs « de discipliner tous les rassemblements, manifestations d’hommage dans différents endroits afin que l’occupation de l’espace public ne soit pas anarchique ».

Notons que, l'annonce du décès de Dj Arafat, qui était considéré comme l'un des meilleurs chanteurs d'Afrique, a ainsi plongé la Côte d'Ivoire, l’Afrique et même au-delà dans la consternation. Les hommages pleuvent de partout. De même, le lieu où est survenu l'accident du célèbre chanteur est devenu, un « lieu de pèlerinage », pour ses nombreux fans qu'il avait surnommé « les chinois ».

Lire aussi : Débat : La mort de DJ Arafat divise les opinions des chrétiens 

Aucune date officielle n’a encore été communiquée sur les obsèques du chanteur ivoirien.

DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Houon, parfois appelé Yôrôbô, Commandant Zabra, anciennement Sao Tao, le Dictateur et aussi surnommé Le Roi du Coupé-décalé, est né le 26 janvier 1986 à Yopougon et est mort accidentellement le 12 août 2019 à Abidjan. Il était un chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical ivoirien.

Il est considéré par beaucoup comme l'un des plus grands chanteurs d'Afrique subsaharienne et un ambassadeur du coupé-décalé, ayant eu sur la culture musicale ivoirienne une influence considérable.

RIP l’artiste !

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.