30/11
Attaque meurtrière d'Ekondo Titi: le président de la République affirme que ces actes lâches ne…
29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021: La Caf dévoile le prix des billets d’accès au stade
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
28/11
Assassinat des civils à Ekondo Titi: Le Mouvement Réformateur appelle au “ Sursaut Patriotique de…
28/11
Echos du Parlement: Manaouda Malachie aborde la vaccination devant les députés de la Nation
26/11
Patrice Motsepe (président de la CAF): «nous allons avoir une merveilleuse Coupe d'Afrique des Nations…
26/11
Crise anglophone : Le PIB du Cameroun a perdu plus de 421 milliards FCFA en…
26/11
Cameroun : Les députés appellent à considérer les séparatistes comme des « terroristes »
26/11
Gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État : Lazare Atou et Cie convoqués au Consupe…
26/11
Production des huiles végétales : Les raffineurs du Cameroun annoncent la poursuite de leurs activités…
26/11
Drame de Douala: L’autopsie a été pratiquées sur la dépouille de Nzimou Bertin
26/11
Drame de Ekondo Titi: Kamto Maurice appelle à la démission de Chief Joseph Dion Ngute
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • International
  • Nigeria : Boko Haram confirme la mort de son chef, Abubakar Shekau

Nigeria : Boko Haram confirme la mort de son chef, Abubakar Shekau

vendredi, 18 juin 2021 10:46 Le Parisien avec AFP

Se présentant comme le successeur de Shekau, un commandant du groupe djihadiste nigérian confirme que celui-ci a été tué dans des affrontements avec le groupe Etat islamique.

 

Le groupe djihadiste Boko Haram a confirmé mercredi la mort de son leader historique, Abubakar Shekau. Dans une vidéo envoyée à l’AFP par des sources vérifiées, celui qui se présente comme le nouveau chef présumé du mouvement, Bakura Modu, alias Sahaba, affirme que son prédécesseur est mort lors de combats avec le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest, l’Iswap, rival de Boko Haram.

Cet important commandant de Boko Haram est connu par les experts pour être basé sur le lac Tchad. Dans son message, prononcé en arabe, Sahaba demande à « Allah de bénir l’âme de Shekau », mort « en martyr » et accuse le chef de l’Iswap, « Abu Musab Al-Barnawi, cet agresseur pervers », de l’avoir tué. Il appelle à se venger contre le groupe rival, qui a fait scission de Boko Haram en 2016. Son intervention s’arrête de manière très abrupte au milieu d’une phrase sans raison apparente.

Lire aussi :  Terrorisme : Abubacar Shekau tente de se suicider

La semaine dernière, l’Iswap avait annoncé la mort d’Abubakar Shekau, chef historique du groupe depuis la mort du fondateur Mohammed Yusuf en 2009, qui se serait fait exploser pendant des combats entre les deux groupes rivaux dans la forêt de Sambisa, dans le nord-est du Nigeria. Cette annonce venait confirmer de nombreuses rumeurs donnant Shekau pour mort depuis le mois de mai.

L’Iswap, reconnu par le groupe Etat islamique, est né en 2016 d’une scission avec Boko Haram, auquel il reproche notamment des meurtres de civils musulmans. Après être monté en puissance, il est désormais le groupe djihadiste dominant dans le nord-est du Nigeria, multipliant les attaques d’ampleur contre l’armée nigériane. Depuis 2019, l’armée nigériane s’est retirée des villages et bases de petite importance, pour se retrancher dans des « supercamps », une stratégie critiquée car elle permet aux djihadistes de se déplacer sans entraves dans les zones rurales.

Lire aussi :  Terrorisme : Boko Haram essuie une profonde défaite à Diffa

Boko Haram est une ancienne secte islamique transformée en groupe islamiste radical et violent. Depuis qu’il a pris les armes en 2009 dans le nord-est du Nigeria, le conflit a fait près de 36 000 morts et deux millions de déplacés.

 

Leave a comment

Le 16 septembre 2019, le Président Paul Biya a, par décrets distincts, renouvelé le mandat de quatre de ses membres et nommé…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031