Nigeria : « Aucun  pays ne peut survivre avec un voisin comme le Bénin » Aliko Dangote

mardi, 11 juin 2019 14:02 Danielle Ngono Efondo

C’est au cours de la « Table ronde consultative sur la croissance de la CBN », tenue le samedi 08 juin 2019, dans la capitale économique du Nigéria, Lagos, qu’Aliko Dangote, le milliardaire homme d’affaires nigérian a saisi l’occasion pour évoquer la difficile question de la contrebande entre le Bénin et le Nigeria. Il a estimé cependant que, aucun pays ne peut survivre avec un voisin comme le Bénin.

 

Samedi 08 juin 2019, c’est sur invitation de M. Godwin Emefiele, gouverneur de la « Central Bank of Nigeria », que plusieurs opérateurs économiques nigérians se sont réunis à Lagos, pour réfléchir sur les réformes protectionnistes à mettre en œuvre afin de stimuler la croissance économique et créer des emplois dans des secteurs critiques, selon le site d’information beninwebtv.

 

Lors de cette table ronde intitulée « Going for Growth », le gouverneur de la CBN a invité les opérateurs économiques et les décideurs à redoubler d’efforts au cours des prochaines années pour stimuler la croissance économique, créer des emplois dans les secteurs critiques du pays, et surtout œuvrer pour protéger l’économie nigériane des chocs extérieurs.

 

Abordant la question de la contrebande entre le Bénin et le Nigeria, le millionnaire homme d’affaires  nigérian a crié son ras-le-bol à son voisin le Bénin. Pour Aliko Dangote il urge de « prendre des mesures drastiques contre le Bénin » afin de protéger le marché nigérian face aux réexportations « néfastes » en provenance du Bénin. Souligne beninwebtv. Estimant que, la contrebande est un vrai obstacle aux politiques du gouvernement nigérian pour conduire l’économie vers le sentier de la croissance. « Ce qui nous tue le plus, c’est la contrebande. La contrebande est ce qui a réellement tué la plupart de nos politiques. Aucun pays ne peut survivre avec un voisin comme la République du Bénin. Leur principal travail est de faciliter la contrebande. », a déclaré Dangote.

 

Par la suite, le milliardaire a proposé comme solution de prendre des mesures strictes contre le Bénin. « Nous allons prendre des mesures draconiennes contre le Bénin pour limiter la contrebande. Le plus grand défi pour l’économie du Nigeria est de mettre un terme à la contrebande organisée par le Bénin vers le Nigeria »,  a affirmé le 63è homme fortuné de la planète selon le dernier classement Bloomberg. Sa fortune est estimée à plus de 16 milliards de dollars.

 

Notons que, Les produits de la contrebande dont il s’agit sont, principalement, les marchandises que le Bénin exporte vers le Nigeria, mais importées d’Europe ou d’Asie. Il s’agit notamment des voitures d’occasion de France ou de Belgique, des pneus usagés d’Allemagne, la friperie , le riz du Pakistan, le tissu wax, bazins d’Allemagne, le lait condensé de Hollande, tomates en boite d’Italie, sucre, etc.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment