Nécrologie : Décès en Côte d’Ivoire d’Amadou Gon Coulibaly

jeudi, 09 juillet 2020 14:29 N.R.M

Premier ministre ivoirien et candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle d’octobre 2020, le poulain d’Alassane Dramane Ouattara s’en est allé ce Mercredi, après le conseil de ministres à l’âge 61 ans, a annoncé le secrétaire général de la présidence Patrick Achi à la télévision publique.

 

« J’ai la profonde douleur de vous annoncer que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, chef du gouvernement, nous a quittés en ce début d’après-midi après avoir pris part au conseil des ministres », a déclaré Patrick Achi, lisant un communiqué du président Alassane Ouattara.  Amadou Gon Coulibaly était revenu jeudi dernier de France après deux mois d’hospitalisation pour des problèmes cardiaques.

« Je rends hommage à mon jeune frère, mon fils Amadou Gon Coulibaly qui a été pendant 30 ans mon plus proche collaborateur. Je salue la mémoire d’un homme d’Etat, de grande loyauté, de dévouement, et d’amour pour la patrie », a déclaré le président dans son communiqué.

« Il a incarné cette jeune génération de cadres ivoiriens de grande compétence et d’extrême loyauté à la Nation. Avec la disparition d’Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d’ardeur au travail et d’abnégation », a conclu le président.

Deux mois en France

Greffé du cœur en 2012, Amadou Gon Coulibaly avait été accueilli en grande pompe à Abidjan à son retour de France jeudi dernier : « Je suis de retour pour prendre ma place aux côtés du président (Alassane Ouattara), pour continuer l’œuvre de développement et de construction de notre pays la Côte d’Ivoire », avait-il dit, très souriant.

Officiellement, le Premier ministre était parti le 2 mai pour un « contrôle » en France malgré la fermeture des frontières en raison de la pandémie de coronavirus. Il avait finalement dû se faire poser un stent, mais assuré être « de retour en forme » alors que son absence prolongée avait mis le feu aux réseaux sociaux.

Amadou Gon Coulibaly, premier ministre depuis 2017, et membre du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix a été adoubé par les principaux cadres du RHDP lors d’un conseil politique du parti qui s’est tenu jeudi 12 mars 2020, jusqu’à très tard dans la soirée.

Né le 10 Février 1959, l’homme d’Etat ivoirien a également été maire de Korhogo et ministre sans interruption d'octobre 2002 en février 2010 et il est revenu en décembre 2010.

 

N.R.M

 
 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.