Madagascar : Le pape François en visite

samedi, 07 septembre 2019 11:03 Innocent D H

Ce samedi, Sa sainteté le pape François s'adresse aux autorités de Madagascar. Il rencontre des populations  de ce pays africain cité parmi les plus pauvres de la planète secoué par des crises politiques à répétition.

 

Le pape François qui est arrivé la veille au soir du Mozambique, autre nation de grande misère économique,  rejoint le Madagascar ce samedi où au moins 12 000 jeunes scouts catholiques malgaches l'attendent ce soir pour une veillée de prière dans un champ aménagé pour l'occasion.

Pour Tafika Fanomezana, 39 ans, coordinateur des volontaires aux fouloirs bleus qui aideront à assurer la sécurité du pape l'espoir est grand pour cette visite "un grand changement de société après le passage du pape, surtout une réduction du chômage des jeunes".

 

L'extrême pauvreté 

Cinquième plus grande île du monde avec une superficie de 587 000 km2 et 25 millions d'habitants, neuf personnes sur dix vivent avec moins de deux dollars par jour. L'instabilité du pays n'est pas un atout pour son envol économique dont l'agriculture en est le principal levier avec notamment l'exportation de la vanille et du cacao.

Le président Andry Rajoelina qui a un entretien en tête à tête avec le pape  ce samedi matin, est revenu au pouvoir l'an dernier lors des élections. Il a promis des emplois et logements à la population. 

 

Ce sont 800 000 pèlerins qui sont attendus à une messe

Très attendue de la visite du pape argentin, une grande messe ce dimanche 08 septembre 2019. 800 000 personnes sont déjà en train d'affluer vers la capitale, Antananarivo, parée de panneaux géants à l'effigie du pape.

Prospère Ralitason, un agriculteur de 70 ans, a fait le déplacement avec 5 000 pèlerins d'Ambatondrazaka (centre est, à 200 km de la capitale). "On est fatigués, mais ça vaut la peine de faire tous ces sacrifices pour voir le pape de nos propres yeux et recevoir sa bénédiction", a-t-il confié à l'AFP.

 

La dernière visite papale dans ce pays remonte en 1989

Selon les explications du Curé de l'église, Père Alain Michel Rotovoson, l'initiative sur trois jours est particulièrement précieuse "pour tous ceux qui n'ont pas de famille à Antananarivo".

La dernière visite d'un pape à Madagascar, celle de Jean-Paul II, remonte à trente ans.

"J'étais lieutenant lorsque j'assurais la sécurité de Jean-Paul II en 1989, aujourd'hui je suis général de division et c'est moi qui supervise la sécurisation de la visite du pape François à Madagascar", affirme Samuel Rakotomalala.

Ce dimanche, on aura un dispositif de 700 policiers et gendarmes dans l'optique sécuriser le site avec 200 caméras de surveillance, qui seront aidés par les 12 000 jeunes scouts catholiques participant à la veillée de samedi. 

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.