24/09
Carnet noir: la levée du corps du journaliste Amobe Mévégué a eu lieu ce jour
24/09
Justice: un jeune homme rattrapé à Yaoundé pour le viol et le meurtre de sa…
24/09
Election du président de la Fecafoot: Samuel Eto'o reçoit le soutien des femmes Bayam selam
23/09
Énergies électriques : De nouvelles perturbations annoncées dans les régions du Centre et du Sud
23/09
Développement durable : Le Cameroun entend renforcer la fiscalité environnementale en 2022
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Recrutement du personnel à l'ART en 2020 : La présidence de la République ordonne une…
23/09
Dieudonné Essomba: «les Ambazoniens ont commencé avec des machettes et des frondes, et personne ne…
23/09
CDC workers announce four-day strike action over unbearable working conditions
23/09
CDC workers announce four-day strike action over unbearable working conditions
23/09
Anglophone crisis: After gruesome killing of soldiers, Gov’t announces change in military strategy
23/09
Diaspora: un camerounais pressenti pour diriger le programme américain de lutte contre le VIH/SIDA
23/09
Fecafoot: Samuel Eto'o Fils ne regrette pas d'avoir soutenu la candidature de Seidou Mbombo Njoya,…
23/09
Les Unes des journaux du 23 septembre 2021
22/09
Jeunesse et paix: Un réseau de 1800 jeunes tisserands de la Paix en gestation
22/09
Présidence de la Fecafoot : Samuel Eto'o ne touchera pas de salaire s'il est élu
22/09
Yaoundé: Un pasteur veut se séparer de son épouse qui refuse de lui faire à…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • International
  • Justice aux Etats-Unis : Harvey Weinstein risque une peine de cinq ans au minimum

Justice aux Etats-Unis : Harvey Weinstein risque une peine de cinq ans au minimum

mercredi, 11 mars 2020 14:32 N.R.M

 

L’ex procureur qui n’a jamais reconnu publiquement autre chose que des relations consenties avec les femmes qui l’accusent va connaître sa peine ce mercredi, qui ne pourra être inférieure à cinq ans de prison, un moment très attendu par les victimes.

 

Cinq ans. C’est ce que prévoit le minimum légal et c’est ce qu’ont demandé les avocats de l’ancien magnat de Hollywood au juge James Burke, qui se prononcera mercredi au tribunal pénal de Manhattan.

« Compte tenu de son âge (67 ans) », ont-ils écrit, « toute peine supérieure au minimum légal (…) équivaudrait à une condamnation à perpétuité. » Celui qui fut un temps le producteur indépendant le plus puissant du monde encourt jusqu’à 29 ans de prison pour les deux chefs d’accusation dont il a été reconnu coupable le 24 février.

« Ces événements continueront de nous hanter »

Les avocats font valoir que depuis octobre 2017, leur client a perdu sa femme, qui l’a quitté, son emploi, sa société (The Weinstein Company) et fait encore face à des manifestations d’hostilité constantes. La défense mentionne aussi ses deux jeunes enfants, de six et neuf ans. En face, il y a les victimes, à commencer par les deux femmes dont les agressions ont mené à la condamnation, Mimi Haleyi et Jessica Mann. Elles s’exprimeront mercredi à l’audience, avant que le juge ne rende sa décision.

Tarale Wulff, qui a témoigné au procès, sera aussi présente mercredi, et a écrit une lettre ouverte publiée mardi sur le site Medium. « Quelle que soit la peine (…), cela ne changera pas ce qui s’est passé », a-t-elle écrit. « Ces événements continueront de nous hanter, les autres survivantes et moi, pour le restant de nos vies. »

Etats–Unis : Le procès du producteur Harvey Weinstein accusé de viol touche à sa fin  

 

Harvey Weinstein n’a jamais reconnu les faits

La procureure Joan Illuzzi-Orbon, qui a mené l’accusation durant le procès, n’a pas demandé de peine précise, demandant au juge une peine qui reflète « la gravité des crimes du condamné, son absence totale de remords (…) et la nécessité de le dissuader, lui et d’autres, de commettre de nouveaux crimes ».

Dans sa lettre, la procureure énonce des accusations d’agressions sexuelles qui s’étalent sur près de quarante ans, la première remontant à 1978. Harvey Weinstein n’a jamais reconnu publiquement autre chose que des relations consenties avec les femmes qui l’accusent et, de fait, n’a exprimé aucun remords ni présenté d’excuses.

 

N.R.M

 
 
 

Leave a comment

16 diplômés de l'ENAM ont été licenciés pour avoir refusé de prendre leurs fonctions de sous-préfet dans les départements de la Mechum,…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930