21/10
Lutte contre l’insécurité alimentaire : Le Japon octroie plus d’un milliard FCFA supplémentaire au Cameroun
21/10
Matériaux de construction : Le sous-préfet de Douala 1er interdit une manifestation contre la hausse…
21/10
« Truth Social », lancé par Donald Trump, sera-t-il un vrai réseau social ou un…
21/10
Guerre dans le Nord et le Sud Ouest: Le Mouvement Réformateur prépare un manifeste
21/10
Rencontres fraternelles du Sud: De nouvelles perspectives à l’horizon
21/10
Dieudonné Essomba: «la vérité scientifique est que le Cameroun ne peut pas maintenir de force…
21/10
Football: le Cameroun classé 54e au rang mondial
21/10
Ferdinand Ngoh Ngoh a rendu visite à la famille de la jeune écolière Cara Louise…
20/10
Cameroun-Couverture santé universelle : Le lancement de la phase test annoncé au 1er semestre 2022
20/10
L'honorable Cabral Libii : « Cette CAN de 2022, finira par étouffer tous ces scandales…
20/10
EDF Pulse Africa 2021 : La start-up camerounaise Energy Clever se qualifie pour la finale…
20/10
Titres publics de la Beac : Le Cameroun tente de lever 20 milliards de FCFA…
20/10
Japan donates over FCFA 1B to WFP to support thousands of vulnerable persons in Cameroon
20/10
Vaccination : Où en est-on des injections de 3e dose contre le Covid-19 ?
20/10
CAN féminine 2022: Les Lionnes indomptables gagnent le match contre la Rca grâce à Nchout…
20/10
Coronavirus en Russie : Vladimir Poutine décrète une semaine chômée pour freiner l’épidémie
20/10
Vaccination obligatoire contre le Covid-19: les enseignants disent non et menacent d’entrer en grève
20/10
Interaction entre les acteurs impliqués dans la gestion des crises humanitaires en Afrique : complémentarité…
20/10
Commune d’Akonolinga: Une buse usée cause d’énormes désagréments aux populations
20/10
Les Unes des journaux du 20 octobre 2021
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • International
  • Immigration Clandestine : Au moins 58 perdent la vie au large de la Mauritanie

Immigration Clandestine : Au moins 58 perdent la vie au large de la Mauritanie

vendredi, 06 décembre 2019 13:26 N.R.M

Des images fortes, choquantes, insupportables, des corps de ces hommes, femmes et enfants, passagers d’un bateau parti en dérive et qui ont été repêché par les Forces armées et de sécurité de ce pays

 

L’annonce a été faite en cette mi journée par le ministère mauritanien de l’Intérieur et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) : « C’est avec une incommensurable tristesse que nous annonçons que lors de l’une de leurs patrouilles visant à sécuriser le territoire national, nos forces armées et de sécurité ont découvert avec émoi les rescapés du naufrage d’une embarcation de fortune qui a visiblement chaviré… ».

« Il s’agissait pour l’essentiel d’immigrants irréguliers qui tentaient de rejoindre l’Espagne en provenance de Banjul en Gambie, selon les premières informations recueillies auprès de la majorité des rescapés », peut – on encore lire dans le communiqué.   

Le naufrage s’est produit mercredi à quelque 25 km au nord de la ville de Nouadhibou, à proximité de la frontière avec le Sahara occidental, a précisé à l’AFP une source sécuritaire mauritanienne : « L’embarcation a heurté un rocher en pleine mer, elle a commencé à prendre l’eau et le moteur s’est désagrégé. Ils n‘étaient pas très loin du rivage, mais une forte houle les a empêchés d’atteindre la côte en bateau… Ils n’avaient plus de vivres à bord, ils avaient faim, ils avaient froid, donc ils ont quitté l’embarcation à la nage… ».  

Selon un communiqué de l’OIM, 83 passagers ont réussi à rejoindre la côte à la nage. Le bateau était parti de Gambie le 27 novembre et, les survivants ont en outre révélé qu’au moins 150 personnes, dont des femmes et des enfants, étaient à bord.

Tragédie de l’immigration clandestine

« Malheureusement, on dénombre 58 morts et 10 rescapés dans une situation qui demande l’hospitalisation en urgence. Au total, 85 rescapés ont été recueillis et accueillis suivant les règles d’hospitalité qu’exigent la solidarité humaine, la fraternité et l’hospitalité africaines », ajoute le communiqué publié à Nouakchott.

« Les autorités mauritaniennes coopèrent de façon efficace avec les agences présentes à Nouadhibou. Notre priorité est de prendre soin des survivants et de l’apporter l’aide nécessaire. Les blessés ont été transportés à l’hôpital de la ville… », a déclaré Laura Lungarotti, cheffe de mission de l’OIM en Mauritanie.

Les autorités mauritaniennes ont pris contact avec les services consulaires de Gambie et l’ambassadeur gambien est attendu sur place : « Cette situation rappelle, s’il en est besoin, la tragédie que cause le phénomène de l’immigration clandestine, qui décime la jeunesse africaine. Elle interpelle sur la nécessité de conjuguer les efforts pour endiguer cette spirale mortifère », relève le ministère mauritanien de l’Intérieur.

 

N.R.M

 
 

Leave a comment

Il s’agit d’une plate forme créée par l’association Smart Click Africa qui en cette période de forte pandémie va permettre de lutter…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031