Historique : Le Roi des belges reconnait les crimes de son pays au Congo et dit « ses profonds regrets »

mardi, 30 juin 2020 11:30 Stéphane NZESSEU

A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), le roi des belges a adressé une lettre au président Etienne Tshisekedi, Chef de l’Etat du pays de Patrice LUMUMBA. Une adresse dans laquelle, pour la première fois, le monarque belge reconnaît les crimes de son pays au Congo pendant la période de la colonisation.

 

Le Roi Philippe a dit « ses plus profonds regrets pour les blessures » que le peuple congolais a subi au cours des 80 années de colonisation de ce qui était appelé à l’époque « le Congo Belge ». Dans cette lettre adressée ce mardi 30 juin 2020, le roi Philippe dit :

« A l’époque de l’Etat indépendant du Congo [quand ce territoire africain était la propriété du roi Léopold II], des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent encore sur notre mémoire collective. La période coloniale qui a suivi [celle du Congo belge, de 1908 à 1960] a également causé des souffrances et des humiliations. Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore trop présentes dans nos sociétés. »

Dans la foulée, des réactions ont suivi au sein de la classe politique belge ; Des réactions qui pour la plupart saluent cette belle décision du Roi de Belgique. Parmi ces réactions, celle du Premier Ministre belge, Sophie Wilmès. « L’heure est venue pour la Belgique d’entamer un parcours de vérité » à propos de son passé colonial, a à son tour affirmé mardi, Sophie Wilmès, à Bruxelles, en saluant le geste du roi Philippe. « Tout travail de vérité et de mémoire passe d’abord par [le fait de] reconnaître la souffrance de l’autre » a-t-elle ajoutée.

Le propos tenu par le Roi des belges est louable. Mais il devrait s’accompagner d’actions réelles sur le terrain pour dans un premier temps restituer les biens culturels et cultuels du Congo qui trônent dans plusieurs musés en Belgique et ailleurs. Le roi belge devrait comme le revendique certains activistes congolais, chiffrer le tort matériel subi par le Congo pour que cela constitue une dette de ce pays colonisateur à la RDC.

Sans préjudice d’autres actions de restitutions et de libération de l’économie congolaise pour qu’enfin le rêve de Patrice LUMUMBA soit une réalité. Il faut dire que c’est à l’occasion des manifestations contre l’assassinat du noir américain Georges Floyd que des activistes congolais ont remis sur la table les crimes du Roi Léopold II sur les noirs au Congo. Et visiblement, c’est pour faire bonne figure que le Roi actuel dit « ses regrets » comme pour apaiser les colères.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 02 juillet 2020 09:24
Zone de libre-échange : La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique promet son soutien au Cameroun

Cette bonne nouvelle a été révélée au cours d’une audience au ministère du Commerce le 25 juin 2020. En effet,…


Mfoungo Publié le samedi, 27 juin 2020 13:00
La Santé Traditionnelle : « Axe de développement non négligeable pour l'économie nationale »

Tel est le point de vue développé par l’honorable François Biba – Député Pcrn après la rencontre le 25 Juin…


Santé

N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Innocent D H Publié le lundi, 15 juin 2020 11:08
Journée mondiale du donneur de Sang : Les populations de la région du Nord sensibilisées sur l’importance du don volontaire de sang

La célébration de la Journée mondiale du donneur de Sang ce dimanche, 14 juin 2020 dans la région du Nord…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.