20/10
Cameroun-Couverture santé universelle : Le lancement de la phase test annoncé au 1er semestre 2022
20/10
L'honorable Cabral Libii : « Cette CAN de 2022, finira par étouffer tous ces scandales…
20/10
EDF Pulse Africa 2021 : La start-up camerounaise Energy Clever se qualifie pour la finale…
20/10
Titres publics de la Beac : Le Cameroun tente de lever 20 milliards de FCFA…
20/10
Japan donates over FCFA 1B to WFP to support thousands of vulnerable persons in Cameroon
20/10
Vaccination : Où en est-on des injections de 3e dose contre le Covid-19 ?
20/10
CAN féminine 2022: Les Lionnes indomptables gagnent le match contre la Rca grâce à Nchout…
20/10
Coronavirus en Russie : Vladimir Poutine décrète une semaine chômée pour freiner l’épidémie
20/10
Vaccination obligatoire contre le Covid-19: les enseignants disent non et menacent d’entrer en grève
20/10
Interaction entre les acteurs impliqués dans la gestion des crises humanitaires en Afrique : complémentarité…
20/10
Commune d’Akonolinga: Une buse usée cause d’énormes désagréments aux populations
20/10
Les Unes des journaux du 20 octobre 2021
19/10
Covid-19: Tout mettre en oeuvre afin de contrer l’avènement de la 3ème vague de l’épidémie
19/10
Infrastructures de la CAN/Samuel Eto’o Fils: «quand c’est bien fait, il faut savoir dire «…
19/10
Douala: 4 personnes aux arrêts pour le vol d’un chimpanzé dans un sanctuaire de primates
19/10
IICFIP Cameroon Country Office gets new leadership
19/10
Jean De Dieu Momo : «l’alternance politique au sommet de l’Etat est un poison violent»
19/10
Sécurité aux frontières : Un camp du BIR inauguré à Gari Gombo
19/10
Décentralisation : Des cités municipales seront bientôt construites dans 6 villes et communes au Cameroun
19/10
Coopération : Le Cameroun signe un accord d’aide financière de 12 milliards de FCFA avec…

France: Les migrants envahissent-ils la gare du Nord?

vendredi, 16 novembre 2018 08:19 Mfoungo

Une (fausse) vidéo qui circule depuis plusieurs mois dans les réseaux sociaux prétend montrer « l’invasion » de la gare du Nord à Paris par des migrants…Elle a fait plus de 14000 partages, près de 415 000 vues sur Facebook.

Il s’agit en fait de la vidéo d'un face-à-face tendu entre des forces de l'ordre et des manifestants mise en ligne depuis plusieurs mois. Elle est présentée comme « l'invasion » de la gare du Nord, à Paris, par des migrants. La séquence, filmée le 3 décembre 2017, montre en réalité des manifestants réclamant justice, pour la mort d'un jeune homme de 19 ans, Massar, décédé quelques semaines après une interpellation dans cette gare. Victime d’un malaise après la course poursuite   avec une patrouille de la police des réseaux ferrés (BRF), Il avait fini par être déclaré en état de mort cérébrale après un long coma. Sa famille, convaincue que son arrêt cardiaque n’était pas accidentel mais qu’elle est la conséquence de la violence, avait à cette époque déposé plainte contre la police des polices, l’IGPN, déjà chargée d’éclaircir les circonstances du drame.

Accompagnées de plusieurs collectifs engagés contre les violences policières, tous ont, en plus des poursuites judiciaires, exiger des éclaircissements quant aux circonstances troubles de la disparition du jeune homme. Et les témoignages affluent, induisant parfois les internautes en erreur et confortant le camp de Massar dans son engagement.  

 « J’avais eu connaissance de ce rassemblement sur Demosphère, le site qui recense toutes les manifestations […] donc je suis allé voir par curiosité » se souvient Clément Lanot, un journaliste freelance qui avait couvert l’évènement à travers une série de tweets en direct puis par un reportage vidéo. « Il y avait bien un JRI [journaliste reporter d’images] de Ruptly ce jour-là » confirme Clément Lanot, ainsi que « plusieurs photographes indépendants ». La séquence du 11 novembre s’appuie toutefois sur une version de la séquence retravaillée par la chaîne YouTube Globa lReality TV, qui y a ajouté un bandeau « news » dans sa version mise en ligne le 1er mars 2018 » et l’a reliée à des images de migrants filmées en Italie.

« C’était calme au début, pendant une heure, une heure et demie, lors des prises de parole devant la gare du Nord. Et puis les forces de police ont vu une bonne centaine de manifestants entrer dans la gare, les CRS sont arrivés et ça s’est tendu » précise-t-il.

La vidéo virale du 11 novembre qui présente à tort la scène comme une « invasion de migrants » est toutefois loin d’être la première à détourner le contexte des images. Elle reprend très largement des extraits initialement mis en ligne par le média Russe RT, connu pour sa proximité avec le Kremlin. Son agence de presse vidéo, qui était bien présentée a largement été reprise sur le web au cours des derniers mois. Pourtant, la manifestation en faveur de Massar était relativement passée inaperçue à l’époque, occultée par une actualité survenue le même jour dans une autre gare parisienne.

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

En sa qualité de coordonnateur du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration des ex-combattants dans les régions en crise,…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031