24/09
Election du président de la Fecafoot: Samuel Eto'o reçoit le soutien des femmes Bayam selam
23/09
Énergies électriques : De nouvelles perturbations annoncées dans les régions du Centre et du Sud
23/09
Développement durable : Le Cameroun entend renforcer la fiscalité environnementale en 2022
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Recrutement du personnel à l'ART en 2020 : La présidence de la République ordonne une…
23/09
Dieudonné Essomba: «les Ambazoniens ont commencé avec des machettes et des frondes, et personne ne…
23/09
CDC workers announce four-day strike action over unbearable working conditions
23/09
CDC workers announce four-day strike action over unbearable working conditions
23/09
Anglophone crisis: After gruesome killing of soldiers, Gov’t announces change in military strategy
23/09
Diaspora: un camerounais pressenti pour diriger le programme américain de lutte contre le VIH/SIDA
23/09
Fecafoot: Samuel Eto'o Fils ne regrette pas d'avoir soutenu la candidature de Seidou Mbombo Njoya,…
23/09
Les Unes des journaux du 23 septembre 2021
22/09
Jeunesse et paix: Un réseau de 1800 jeunes tisserands de la Paix en gestation
22/09
Présidence de la Fecafoot : Samuel Eto'o ne touchera pas de salaire s'il est élu
22/09
Yaoundé: Un pasteur veut se séparer de son épouse qui refuse de lui faire à…
22/09
Tentative du coup d'Etat au Soudan : L’Union africaine se félicite de l’échec de la…
22/09
Marches du MRC du 22 septembre 2020 : Maurice Kamto dénonce la prise en otage…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • International
  • Crise malienne : La CEDEAO convoque un sommet extraordinaire pour le 27 juillet prochain

Crise malienne : La CEDEAO convoque un sommet extraordinaire pour le 27 juillet prochain

vendredi, 24 juillet 2020 09:04 Innocent D.H.

Mahamadou Issoufou, Président du Niger, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a convoqué ce jeudi, un somment extraordinaire. Cette conclave aura pour toile de fond, la situation sociopolitique au Mali.

 

« Nous avons décidé de faire un compte rendu à l’ensemble des chefs d’Etat de la Cedeao dans le cadre d’un sommet extraordinaire qui est convoqué pour le lundi 27 juillet 2020 », a déclaré Mahamadou Issoufou à la presse. Selon le président en exercice de la CEDEAO, « des mesures fortes pour accompagner le Mali » seront prises lors de ce sommet qui va se tenir en visioconférence.

De sources concordantes, l’arrivée de cinq chefs d’Etat dans la capitale malienne ce jeudi, donnait de l’espoir pour un dénouement de la crise. Cependant, contre toute attente, le mouvement de contestation continue de réclamer la démission du Président Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir depuis 2003. Dans la foulée, pour essayer de calmer les ardeurs contradictoires, IBK a procédé à la dissolution de la Cour constitutionnelle et a proposé un gouvernement d’union nationale.  

Les cinq chefs d’Etats oust-africains arrivés à Bamako pour tenter une médiation sont : Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Macky Sall du Sénégal, Hahamadou Issoufou du Niger, Muhammadu Buhari du Nigéria et Nana Akufo-Ado du Ghana. Selon l’Imam malien Mahmoud Dicko, leader de la contestation, ces efforts de médiation n’ont pas permis de faire bouger les lignes. Après une rencontre d’une trentaine de minutes entre les dirigeants de la contestation, dont ceux du mouvement M5-RFP, et les présidents ouest-africains réunis, l’influent chef religieux a déclaré à la presse, « rien n’a bougé pour le moment, on ne nous a rien dit que je puisse comprendre ». « Si vraiment c’est à cause de cela qu’ils se sont réunis, je pense que rien n’a été fait pour le moment », a ajouté l’imam Mahmoud Dicko.

La convocation d’un sommet extraordinaire par la Cedeao sur la situation socio-politique malienne pour le 27 juillet prochain n’est donc pas fortuite. Il sera donc question pour les Etats membres de la Communauté de tenter une fois de plus de trouver des voies moyennes pour une sortie définitive de la crise au Mali.

Innocent D H 

Leave a comment

Le pays resté un îlot de paix pendant plusieurs années est en train de s'embraser suite à des manifestations post-électorales initiées sur…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930