Bagdad : Le général iranien Soleimani tué dans un raid attribué aux Etats-Unis

vendredi, 03 janvier 2020 14:11 Innocent D H

Le raid qui a fauché la vie au puissant général Qasem Soleimani, émissaire de Téhéran pour les affaires irakiennes et un leader pro-iranien en Irak, a eu lieu tôt ce vendredi à Bagdad. Ce coup attribué aux Etats-Unis par les pro-Iran intervient trois jours après une attaque contre l’ambassade américaine, violence qualifiée d’inédite. 

La mort du général iranien Soleimani, en charge des affaires iraniennes au sein de l’armée idéologique de la République islamique, et d’Abou Mehdi al-Mouhandis, numéro deux du Hachd al-Chaabi, coalition de paramilitaires majoritairement pro-Iran désormais intégrés à l’Etat iranien, tôt ce vendredi aux abords de l’ambassade américaine à Bagdad fait redouter une explosion de violences en Irak. 

L’annonce du bombardement et des morts a été faite par la télévision d’Etat irakienne. Les réactions des puissances étrangères fusent de partout. Si les autorités iraniennes appellent à la vengeance, certaines autorités américaines saluent l’initiative conduite par le Président Donald Trump, la France se dit prêt à faire rapatrier ses ressortissants en cas d’éventuelles violences. 

Plusieurs avis confirment que depuis des années, le pays est pris en étau entre ses deux grands alliés américain et iranien. Il faut dire que, l’escalade des violences a atteint un sommet inédit avec la mort vendredi des deux hauts-responsables à la suite de la série d’attaques à la roquette contre les diplomates et des soldats américains, attribuées par Washington aux pro-Iran en Irak. 

Le raid américain

Selon Hachd, un raid américain a visé un convoi des pro-Iran près de l’aéroport de Bagdad. Au moins huit personnes ont été tuées, ont indiqué les services de sécurité irakiens. Se trouvent parmi eux, le général Soleimani, chef de la force Al-Qods des gardiens de la Révolution, chargée des opérations extérieures. De même qu’Abou Mehdi al-Mouhandis, présenté comme de véritable chef opérationnel du Hachd dont le patron officiel est le conseiller à la sécurité nationale du Premier ministre. Les deux hommes étaient sous sanctions américaines et le Hachd est aujourd’hui au cœur de toutes les attentions en Irak. 

 

Innocent D H

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 21 septembre 2020 13:47
Offre en énergie électrique : Le Cameroun annonce la résorption du déficit pour février 2022 dans la région de l’Est

C’est la principale information à retenir de la visite effectuée le 18 septembre dernier par le ministre camerounais de l’Eau…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 17 septembre 2020 08:05
Entrepreneuriat féminin : Le Minpmeesa annonce un appui de 50 millions de FCFA au GFAC en 2021

Le ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III a fait l’annonce…


Santé

Innocent D.H. Publié le lundi, 07 septembre 2020 22:25
Cameroun : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite en vue dans certaines régions

Les journées locales de vaccination contre cette maladie se déroulent dans les prochains jours au Cameroun. Cette campagne qui concerne…


Stéphane Nzesseu Publié le vendredi, 28 août 2020 11:22
Epidémie de Rougeole : Plus de 1.427 malades de rougeoles et 13 décès enregistrés

Alors qu’on la croyait presque vaincue, la rougeole refait surface et mine de nombreux ménages. De plus en plus d’enfants…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.