Amazonie : De violents incendies ravagent « le poumon vert de la planète »

jeudi, 22 août 2019 14:36 Danielle Ngono Efondo

C’est une véritable catastrophe. Depuis plus de deux semaines, la forêt amazonienne subit de plein fouet de violents incendies et plusieurs centaines d’hectares ont déjà été détruits.

 

Les images qui font le tour des réseaux sociaux sont impressionnantes. Depuis le début du mois de juillet, le Brésil connaît plusieurs feux de forêt en Amazonie. Des incendies violents, à tel point que lundi 19 août, la ville de Sao Paulo s'est retrouvée presque plongée dans le noir pendant environ une heure à cause des épaisses fumées.

L'ampleur du drame est telle que la fumée est même visible depuis l'espace. Une image satellite impressionnante relayée par la NASA montre la couche de fumée causée par les incendies successifs au-dessus des États brésiliens. Selon un chercheur de la Nasa, ce nuage couvrait le 13 août environ trois millions de km2.

Selon l’Institut national de recherche spatiale, les feux de forêt au Brésil ont augmenté de 83 % depuis le début de l’année 2019. Entre janvier et août, 72 843 départs de feu ont été enregistrés dans le pays, contre 39 759 sur la totalité de l’année 2018. En cause : la sécheresse et la déforestation qui est quatre fois plus importante que l'an dernier.

Mais que font les dirigeants, le gouvernement pour sauver l’Amazonie qui brûle aux yeux du monde ? Interrogé mardi sur cette forte hausse des incendies, le ministre de l'Environnement, Ricardo Salles, a indiqué que « le gouvernement avait mobilisé tous les effectifs des secouristes et tous les avions de lutte contre les incendies, qui sont désormais à pied d'œuvre avec les gouvernements régionaux ».

Des propos qui sont loin de rassurer les Brésiliens et internautes du monde entier, inquiets pour le « poumon vert de la planète ». La riposte des internautes ne s'est donc pas fait attendre. Ils ont publié les photos et les vidéos sur les réseaux sociaux avec le hastag #PrayforAmazonia. Pour tenter d’alerter sur les incendies.

Le président brésilien quant à lui accuse les ONG. Jair Bolsonaro a même insinué que les ONG en faveur de l'environnement pourraient être à l'origine de ces incendies. « Il pourrait s'agir, oui, il pourrait, mais je ne l'affirme pas, d'actions criminelles de ces ONGéistes pour attirer l'attention contre ma personne, contre le gouvernement brésilien. C'est la guerre à laquelle nous sommes confrontés », a déclaré le chef de l'Etat devant les journalistes.

La forêt amazonienne, qui recouvre une grande partie du territoire nord-ouest brésilien et s'étend jusqu'en Colombie, au Pérou et sur d'autres pays sud-américains, est la plus grande forêt tropicale du monde, connue pour sa biodiversité. Elle est traversée par des milliers de cours d'eau, dont l'impétueux fleuve Amazone. L’Amazonie absorbe 14% du CO2 atmosphérique mondial à elle seule.

Qui viendra sauver L'AMAZONIE... ??

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.