Agenda : Les exploitants forestiers attendus à la foire du bois au Gabon

mardi, 18 juin 2019 15:57 Nicole Ricci Minyem

L’évènement va se dérouler du 24 au 26 Juin prochain et, selon la note rendue publique par l’Organisation internationale des bois tropicaux.

 

La foire du bois est un évènement qui réunit un parterre important de représentants des sociétés de transformation du bois et, des fabricants des machines. Dans la note de l’OIBT, on observe qu’au fil des années, « Le nombre d’exposants a plus que quadruplé.

 

Gestion des forêts et de la filière bois en Afrique Centrale

 

Le secteur forestier formel continue à jouer un rôle important, dans l'économie de six des dix pays de l'espace de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), même si sa contribution aux PIB nationaux reste faible.

 

Le secteur a connu de profondes mutations au cours de ces deux dernières décennies. Il a progressivement intégré dans ses pratiques, une gestion durable des ressources. Il reste au cœur des préoccupations internationales relatives à la gestion durable et la lutte contre les changements climatiques et doit continuer à s'adapter à l'évolution des marchés et aux exigences croissantes d'une meilleure prise en compte des aspects sociaux et environnementaux dans la gestion forestière.

 

A côté de ce secteur formel largement tourné vers l'exportation, le secteur informel, souvent opéré par des exploitants artisanaux demeure le principal fournisseur des marchés nationaux.

 

Les défis à relever par le secteur forestier en Afrique Centrale pour les prochaines années sont nombreux.

 

En plus de ceux qui découlent de la gestion des forêts, notamment :

 

-         Aider les Etats, afin qu’ils acquièrent les capacités pour la mise en œuvre de leurs politiques forestières, grâce aux procédures et structures de contrôle adaptées, tout en s’assurant un financement pérenne.

 

-         Généraliser la gestion forestière durable à l'ensemble des superficies de forêt de production, en l'adaptant à des situations nouvelles de concessions plus réduites, de nouveaux opérateurs et également d'opérateurs artisanaux

 

-         Intégrer les politiques de gestion des forêts de production dans des politiques plus globales de développement de territoires.

 

Il y’a ceux qui concernent spécifiquement le secteur bois.

 

Ce qui implique :

 

-         Assurer la pérennité du modèle économique de la valorisation durable des ressources forestières, actuellement trop extensif en prélevant plus d'essences, en diversifiant les produits, en accédant à de nouveaux marchés y compris nationaux, bref en valorisant plus et mieux les ressources forestières

 

-         Communiquer sur les atouts du bois tropical et sur la gestion durable des forêts dont il est issu et répondre aux attentes des marchés internationaux de vérification de la légalité des bois importés, y compris la certification, en initiant ou en faisant aboutir les processus en cours(APV FLEGT, RBUE, Lacey Act).

 

Les participants

 

Ils  viennent de pays aussi variés que l’Inde, le Cameroun, l’Italie, la Pologne, la Turquie, l’Allemagne, la France, Singapour, la Slovénie, les Émirats arabes unis, la Belgique, la Chine et l’Afrique du Sud.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.