Adoption de l’Eco : Six pays de la CEDEAO rejettent le choix

samedi, 18 janvier 2020 14:32 Innocent D H

Le ministre des finances et le gouverneur de la Banque centrale des autres pays de l’Afrique de l’Ouest, conduite par le Nigéria de Mohamadou Buhari, viennent à l’unanimité de rejeter l’adoption de l’Eco comme monnaie unique de la CEDEAO. Selon eux, la décision reste une surprise pour les pays membres de la sous-région. 

 

La Gambie, le Ghana, la Guinée, le Libéria, le Nigéria et la Sierra Leone sont les pays membres de la CEDEAO qui rejettent l’adoption de l’Eco comme monnaie unique de la sous-région. Le ministre nigérian des Finances, Zainab Ahmed, a fait une déclaration selon laquelle, le Conseil de convergence de la zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO) considérait l’action comme « non conforme aux décisions » de l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO pour l’adoption de l’Eco comme nom d’une monnaie unique indépendante de la CEDEAO », a-t-elle fait savoir à la presse au sortir de la réunion extraordinaire des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales tenues ce vendredi à Abuja.     

Pour le ministre nigérian, en procédant au rejet de l’adoption de l’Eco, le Conseil de convergence de la WAMZ, « a pris note avec préoccupation de la déclaration de Son Excellence Alassane Ouattara, président de l’Autorité d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) le 21 décembre 2019, pour renommer unilatéralement le Franc CFA « Eco » d’ici 2020 ». 

Le Conseil de convergence de la ZMAO exhorte les pays membres à « adhérer aux décisions de l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO », tout en recommandant la convocation prochaine d’un sommet extraordinaire de l’Autorité des chefs d’Etat et gouvernement des Etats membres de la ZMAO. Objectif principal de cette réunion discuter de cette question. 

 

Innocent D H

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.