11 septembre : Cette date que les américains n’oublieront jamais

mercredi, 11 septembre 2019 11:24 Danielle Ngono Efondo

Pour marquer le dix-huitième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, les médias et réseaux sociaux relayent largement les événements de cette journée, avec comme refrain « we will never forget » (nous n’oublierons jamais). En effet, Il y a dix-huit ans, un Boeing 767 d’American Airlines entrait en collision avec la tour Nord du World Trade Center. La tour Sud était percutée quelques minutes plus tard par un second avion détourné. Un drame qui est resté dans la mémoire des américains…

 

Il est 8 h 46 aux États-Unis, le 11 septembre 2001, lorsqu’un avion de ligne s’écrase contre l'une des deux tours du World Trade Center à New York. Dix-huit minutes plus tard, un deuxième avion percute l’autre tour. Deux autres avions s’écrasent ensuite sur le Pentagone, près de Washington, puis au sud de Pittsburgh.

Ce quadruple attentat terroriste fait près de 3 000 morts et plus de 6 000 blessés. Il a été perpétré par des membres du groupe terroriste djihadiste, Al-Qaida, dirigé jusqu’en 2011 (date de sa mort) par Oussama Ben Laden.

18 ans après les attentats, l'émotion reste vive. Pour garder la mémoire intacte et ne pas oublier, le gouverneur de l'État de New York a signé une nouvelle loi qui oblige les écoles publiques du territoire à effectuer une minute de silence chaque année pour marquer l'anniversaire de cet événement tragique, révèle CNN.

Selon les médias occidentaux, Donald Trump se rend aux cérémonies privées du Mémorial du Pentagone, qui se dresse en l’honneur des 184 victimes du crash du vol 77 d’American Airlines. Le vice-président Mike Pence préside les cérémonies du mémorial de Pennsylvanie. Les familles des victimes des attaques contre les Tours Jumelles de New York sont invitées à se joindre à la cérémonie privée du Musée et Mémorial des Attentats du 11-Septembre. La commémoration se poursuivra par le « tribute in light », qui ne prendra fin que jeudi 12 septembre à l’aube.

Notons que Depuis 2009, dans tous les États, tous les bâtiments administratifs (sur le territoire national ou à l’étranger), tous les foyers et à la Maison-Blanche, le drapeau étoilé doit être mis en berne - maintenu à mi-hauteur de son mât - pour signifier le deuil national.

 

Danielle Ngono Efondo

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.