Rentrée scolaire 2019-2020 : Le Bir réhabilite les établissements scolaires à Maroua

jeudi, 29 août 2019 07:07 Marie MGUE

Le bataillon d'intervention rapide (BIR) a réhabilité  des salles de classe et des points d’eau potable  dans la localité de Gossi dans le département de  Mayo-Sava dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

 

Le bataillon d'intervention rapide (BIR) apporte son soutien à la population de la Région de l’Extrême-Nord Cameroun, qui subit au quotidien de  multiples attaques  de la secte islamiste Boko-Haram. Cette unité d’élite qui  occupe un rôle de premier plan dans la défense du territoire camerounais, a réhabilité dans la localité de Gossi, dans le département de Mayo-Sava des salles de classes  et des points d’eau potable.  Les habitants de cette localité reprennent progressivement goût à la vie après avoir été la cible du groupe terroriste Boko-Haram, basé au Nigeria. « C’est l’action de développement du Haut-commandement, qui est non seulement à Gossi, mais qui va s’étendre  partout où les Force de défense et de sécurité sont déployées. Il s’agit pour le commandement de faire  comprendre aux populations qu’ils sont là pour eux, et qu’ils devront faire cause pour la  sécurité ensemble », explique le lieutenant-colonel Ndikum Azieh, commandant du Bir Zone Sud, au micro de la Crtv.

Cet acte du Bir intervient à la veille de la rentrée scolaire 2019-2020, prévue le 02 septembre prochain. Un geste qui encourage  la population de ce village, à  scolariser leurs enfants pour cette année scolaire. « Nous sommes prêts à envoyer les enfants à  l’école. Si les enfants ne vont pas à l’école cette année, ça ne sera pas une bonne chose », confie le président du comité de développement de Gossi, Mariha. Le directeur de cet établissement scolaire a profité de ce moment de communion avec la population,  pour inviter  les parents à envoyer leurs enfants à l’école dès le 2 septembre prochain.   En effet,  l’école publique de  Gossi qui avait été fermée à cause de l’insécurité, ouvrira ses portes  en ce début d’année 2019-2020.  Un soulagement pour les apprenants de cette localité contraints  par les terroristes à abandonner  leurs études.

 

Marie MGUE 

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.