Livre de Sciences de 5e : Le chapitre à problème sera révisé pour la prochaine année scolaire

vendredi, 19 juillet 2019 07:26 Liliane N.

Ce chapitre qui a créé une forte polémique dans la société camerounaise au début de l'année scolaire 2017-2018 porte sur la santé de reproduction.

 

Selon Jean Paul Komon le président du Conseil national d'agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (Cnamsmd), le livre de Sciences de 5e qui a créé beaucoup de remous l’année dernière, ne sera pas retiré du programme. D’ailleurs il fait bel et bien partie de la liste des ouvrages inscrits au programme pour la prochaine rentrée scolaire. Donnant un point de presse hier, Jean Paul Komon a laissé entendre qu’il a été maintenu parce que Nalova Lyonga le Ministre des Enseignements secondaires n’a pas donné son accord pour qu’il soit mis de côté.

 

Toutefois fait-il savoir, il a été demandé à l’éditeur de retirer le module querellé. « Il y a eu urgence. Ça s'est passé pendant une période bien précise. Politiquement, l'atmosphère était mouvementée. L’année dernière (2018-2019) dans la précipitation et en rapport au temps qui nous était imparti, la seule solution était d’arracher les parties querellées. Vous avez constaté que les programmes n'ont pas changé et le livre reste…On a demandé à l'éditeur de modifier la manière de présenter les choses. Maintenant nous allons vérifier que le livre qui va être mis en circulation n'est pas celui de l’ancien stock mais le nouveau avec un allègement de cette partie qui faisait objet de querelles », a déclaré Jean Paul Komon.  

 

A titre de rappel, le livre de Sciences de 5e est édité par la maison bilingue « Nmi Education ». Ces auteurs sont Charles Ebang Ehole, Joseph Hessel, Patrick Yves Ango et Martin Ndzana Bella. Les parents, les syndicats et des communautés comme la communauté musulmane ont reproché à ce livre de contenir des enseignements « trop poussés en sexualité » et trop « crus pour les enfants des classes de 5e ». Il faut dire qu’en effet, dans son module 4 portant sur la santé de reproduction, des comportements émergents néfastes à la santé de reproduction tels que la zoophilie, la fellation, et la sodomie y étaient présentés.

 

Liliane N.

 

 

Leave a comment

Economie

Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:13
Cameroun : 15 entreprises forestières suspendues pour exploitation illégale

Le ministre camerounais des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, dans un communiqué rendu public, a suspendu…


Innocent D H Publié le jeudi, 14 novembre 2019 12:07
Cemac : La Beac confirme le ravitaillement en pièces de monnaie au cours de ce mois de novembre 2019

Le 08 novembre dernier, l’assurance a été donnée à Yaoundé par Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des…


Santé

Danielle Ngono Efondo Publié le vendredi, 15 novembre 2019 09:15
Journée mondiale du diabète : SOS Médecins Cameroun invite le grand public à une conférence sur la maladie le 18 novembre

Hier jeudi 14 novembre, comme chaque année, a été célébré la journée mondiale du diabète. Organisée par la Fédération Internationale…


Marie MGUE Publié le jeudi, 14 novembre 2019 10:55
Santé : Le suicide serait la deuxième cause de décès chez les jeunes

Selon l’Unicef, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes de 15-19 ans dans le monde. Un…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.