Grève à l’Université de Ngaoundéré : Le Minsup en concertation avec une délégation d’élèves de l’Esmv

lundi, 11 février 2019 10:55 Liliane N.

De cette concertation, il ressort que les cours vont reprendre le mardi 12 février 2019.

La réunion qu’il y a eue entre Jacques Fame Ndongo le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) et la délégation d’élèves de l’Ecole des sciences et de médecine vétérinaire (Esmv) a permis de tomber sur un terrain d’entente et de mettre fin au mouvement d’humeur qui a débuté la semaine dernière à l’Université de Ngaoundéré. Après la célébration de la fête de la Jeunesse qui se déroule ce 11 février 2019, demain mardi, les cours vont reprendre à l’Esmv.

L’audience qui s’est déroulée le mercredi 6 février 2019 a porté sur l’examen des préoccupations des élèves plaignants. Des préoccupations qui sont à l’origine du mouvement d’humeur et de l’arrêt des cours. Il s’agit pour le rappeler d’une réclamation des salles de cours, la publication des notes de l’année 2015-2016, la mise à la disposition des bus pour les déplacements à Wakwa. Ils dénoncent le non-respect des engagements pris par le Recteur au cours de la concertation de décembre 2018.

Suite donc à ces échanges et après consultation avec le Recteur de l’Université de Ngaoundéré, le Pr Florence Uphie Chinje Melo, le Minesup a pris acte des mesures déjà prises par le Recteur afin de dissiper le malaise estudiantin. Lesdites mesures sont le recrutement de trois enseignants dans cet établissement dans le cadre du remplacement numérique permettant ainsi de remédier au déficit, en attendant de procéder au recrutement dès 2019, de nouveaux enseignants tel que autorisé par le Chef d’Etat. Ainsi que le paiement des prestations académiques aux enseignants de cet établissement, plus spécifiquement les frais de vacation des enseignants missionnaires.

Pour sa part le Pr Jacques Fame Ndongo a demandé au Recteur de procéder à l’élaboration d’un nouveau calendrier académique pour l’Esmv. Il faut souligner que lors du mouvement d’humeur du 4 février dernier, les élèves de cette école placée sous la tutelle de l’Université de Ngaoundéré ont révélé que les soutenances des mémoires de fin d’études pour les 4e et 5e promotions qui devaient se dérouler du 12 janvier au 25 janvier 2019, n’ont pas eu lieu. Les examens pour la 5e promotion qui devaient aussi avoir lieu le 12 janvier 2019 ne se sont pas aussi déroulés.

Le Minesup a prescrit également comme mesures l’implémentation du système LMD, ainsi que la formation en alternance.

Liliane N.     

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.