Crise anglophone : 8253 élèves trouvent refuge dans les régions de l'Adamaoua et du Nord

vendredi, 30 août 2019 12:57 Otric N.

8253 élèves déplacés de la crise anglophone, soit 416 répertoriés dans la région de l'Adamaoua et 7837 dans le Nord. C'est le bilan qu'a dressé Boniface Bayaola, secrétaire d'Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires, chargé de l'enseignement normal.

 

C'était au cours de la conférence de presse tenue conjointement par René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication, Jacques Fame Ndongo, ministre d'Etat, ministre de ['Enseignement supérieur, le Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l'Education de base et Kilo Vivian Asheri, son secrétaire d'Etat, le 26 août dernier.

Selon le journal L’œil du Sahel, l'objectif de la rencontre de ces membres du gouvernement avec le monde la presse était de rassurer les Camerounais de la reprise effective des classes le 02 septembre prochain sur l'ensemble du territoire en dépit de menaces qui perdurent dans les zones de crise dont le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. D'après ces membres du gouvernement, les parents et les élèves résidant dans ces régions ne devraient donc pas s'en faire, surtout avec la présence des forces de défense et de sécurité qui quadrillent les deux régions depuis le début de la crise.

« Les forces de défense et de sécurité ont été mobilisées pour assurer la sécurité en vue de la reprise effective des classes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », a rassuré René Emmanuel Sadi, porte-parole du gouvernement.

Au le ministre de l'Education de base de poursuivre : « 354 millions Fcfa ont été débloqués pour le paquet minimum au bénéfice des établissements scolaires dans le Nord-Ouest. Dans le Sud-Ouest, le financement s'élève à 253 millions Fcfa. Pour la construction des salles de classe, nous avons déboursé un montant de 982 millions FCfa dans la Nord-Ouest et 712 millions Fcfa dans la Sud-Ouest. A l'attention des établissements scolaires privés, nous avons investi à hauteur de 855 millions Fcfa ». Ce qui fait une enveloppe de 02 milliards 802 millions 000 000 Fcfa.

Dans son exposé allant dans la même lancée que ses prédécesseurs, le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires, chargé des écoles normales a continué en dévoilant lés chiffres du nombre 'd'élèves qui ont déserté le Nord-ouest et le Sud-Ouest pour de raisons sécuritaires, afin de trouver refuge dans les huit autres régions du Cameroun. Le Sud est pour le moment la région la moins sollicitée par ces élèves du Noso. Ils sont seulement 318 élèves enregistrés pour le moment.

Après le Sud, suit la région de l'Adamaoua avec 416 élèves ; puis l'Est avec 1.601 déplacés. Dans l'ensemble, le Littoral bat le record du fait la proximité géographique avec 15.446 élèves répertoriés. Cette région est talonnée de près par l'Ouest, 12.840, le Centre avec 9 842 élèves recensés et enfin la région du Nord, qui accueille 7837 élèves. Pour le moment, aucun établissement de l'Extrême-Nord n'a accueilli les élèves venant du Noso.

 

Otric N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.