Budget 2019: avec 675 milliards de FCFA, l’éducation nationale se taille la part du lion

samedi, 24 novembre 2018 14:29 Mfoungo

Avec une allocation cumulée de 675 milliards de FCFA sur une enveloppe globale de 4850,5 milliards de FCFA, le secteur de l’éducation va recevoir la plus grande part dans le budget national du Cameroun en élaboration à travers le projet de loi de finances 2019.

Dans la répartition de cette enveloppe au sein du secteur, le ministère des Enseignements secondaires s’adjuge les 394 milliards de FCFA. Les ministères de l’Education de base et de l’Enseignement supérieur se partagent le reste.

A l’heure actuelle le budget alloué au domaine de l’Education au Cameroun est de 14,92%. Les membres de la Cameroon Education for all network (Cefan) souhaitent qu’il atteigne la norme internationale qui est de 20%. C’est ce que recommande l’agenda 2030. D’ailleurs Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena alors qu’il était encore ministre des Enseignements secondaires avait déclaré à la conférence qui réunissait les ministres africains de l’éducation, que le gouvernement avait promis passer à 18,5% du budget. C’est-à-dire qu’on devait se retrouver à 850 milliards de FCFA au lieu de 675 milliards de FCFA.

Rappelons que Ngalle Bibehe avait indiqué que même avec la situation difficile que connait le pays, les choses allaient changer. «Le Cameroun fait actuellement face à des difficultés économiques, la chute des coûts des hydrocarbures depuis 2014, les problèmes sécuritaires(…) malgré ce contexte le Cameroun maintient sa ferme volonté de faire l’éducation sa priorité», avait-il déclaré à ladite conférence qui s’était déroulée au Dakar au Sénégal.

Pour le Cefan il est donc de bon ton de rappeler au gouvernement ses déclarations. «Le gouvernement a plusieurs chantiers sur la table, il est de notre devoir de lui rappeler ses engagements en faveur de l’éducation. Nous profitons donc de cette session pour demander aux parlementaires d’examiner cette question», a déclaré Benjamin Serkfem président du Cefan.

En hausse de 161 milliards de FCFA par rapport à la loi de finances 2018, le budget de 2019 consacre ses priorités aux services de base. Hormis la défense et la sécurité qui sont fortement dotées, le Premier ministre Philémon Yang a souligné que son gouvernement « met l’accent sur les secteurs qui apportent des solutions concrètes et directes dans l’amélioration du quotidien des populations ».

Dans cet ordre d’idées, l’Etat a prévu de consacrer plus de 350 milliards de FCFA aux travaux publics, 207,9 milliards de FCFA à la santé et 202,6 milliards de FCFA à l’eau et l’énergie. Avec un taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) de l’ordre de 4,4% en 2019, « le Cameroun entend poursuivre ses actions de développement sur le plan politique, économique, social et culturel », a indiqué le Premier ministre.

D’une manière générale, la politique budgétaire du Cameroun pour l’exercice 2019 s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la consolidation budgétaire, en vue de permettre la réduction progressive du déficit budgétaire conformément au programme des réformes économiques et financières en cours, les efforts de mobilisation des recettes internes non pétrolières et de rationalisation des dépenses devant se poursuivre.

Le budget de l’État pour l’exercice 2019 sera ainsi élaboré sur la base d’hypothèses d’un taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de 4,5% dont 4,9 % pour le PIB non pétrolier, un taux d’inflation de 2%, un déficit budgétaire global de 2,0% du PIB et un déficit du compte courant de 1,7% du PIB.

Otric N.

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.