Après le drame : Le lycée bilingue de Deïdo placé sous haute surveillance

jeudi, 18 avril 2019 08:04 Marie MGUE

Le gouverneur de la région du Littoral, a prescrit des mesures spéciales de sécurisation de  cet établissement scolaire d'enseignement secondaire général bilingue qui porte encore, les stigmates de l'assassinat de son élève  Blériot Tsanou par son camarade de classe.

 

C’est une mesure qui arrive un peu tard selon certains observateurs, mais qui soulagera largement les parents des élèves inscrits au Lycée Bilingue de Deïdo, dans l’Arrondissement de Douala 1er. « C’est depuis plusieurs  mois qu’on attire l’attention des autorités compétentes sur l’insécurité et la délinquance juvénile qui se sont progressivement installées  dans ce lycée. Le site pourtant situé à proximité d’un  commissariat est exposé aux déviances de toute sorte, qui ne semblaient alarmer personne », regrette  un riverain. En effet, suite  à l’assassinat, le 29 mars 2019, de Blériot Rosman Tsanou élève de classe de seconde âgé de 17 ans par son camarade,  le Gouverneur de la région du Littoral, Samuel Ivaha Diboua, a prescrit des mesures spéciales de sécurisation de cet  établissement scolaire d'enseignement secondaire général bilingue.

Lors de sa tournée dans certains  établissements   scolaires de la ville de Douala, à l'occasion de la rentrée du 3e  trimestre, le 15 avril dernier, le Gouverneur a assuré au cours de son passage, que le Lycée Bilingue de Deido, est désormais placé sous haute surveillance. Sans entrer dans les détails, Samuel Ivaha Diboua,  a indiqué  que les mesures prises seront discrètes. Il a également encouragé le corps enseignant et administratif dudit  lycée à  jouer pleinement leur rôle dans la discipline des élèves.

Quelques jours avant la visite  du gouverneur, la ministre des Enseignements secondaires, Pauline Nalova Lyonga qui  s’était rendue dans cet établissement le 11 avril dernier, pour réconforter la famille éducative et celle du défunt, avait après évaluation, relevé que  les procédures de sécurité mises en place au sein de l’établissement, étaient  insuffisantes par rapport à  la taille et l’emplacement du lycée.  Avec les nouvelles directives sécuritaires instaurées  par le gouverneur, on espère que c’est un début ou une solution face à l’insécurité et la recrudescence  de la délinquance juvénile qui s’y étaient installées.

On se souvient qu’en moins d’un mois, le Lycée Bilingue de Deïdo a été secoué par un scandale sexuel qui a impliqué un élève de la 5e (la victime) et deux élèves de terminale, accusés d’abus sexuel. Quelques semaines après cette agression sexuelle, le même Lycée était au cœur d’un assassinat,  survenu toujours au sein de l’établissement dans une salle de classe,  le jour de la remise des bulletins  pour le compte du deuxième trimestre de l'année scolaire en cours.

 

Marie MGUE

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 02 juillet 2020 09:24
Zone de libre-échange : La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique promet son soutien au Cameroun

Cette bonne nouvelle a été révélée au cours d’une audience au ministère du Commerce le 25 juin 2020. En effet,…


Mfoungo Publié le samedi, 27 juin 2020 13:00
La Santé Traditionnelle : « Axe de développement non négligeable pour l'économie nationale »

Tel est le point de vue développé par l’honorable François Biba – Député Pcrn après la rencontre le 25 Juin…


Santé

N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Innocent D H Publié le lundi, 15 juin 2020 11:08
Journée mondiale du donneur de Sang : Les populations de la région du Nord sensibilisées sur l’importance du don volontaire de sang

La célébration de la Journée mondiale du donneur de Sang ce dimanche, 14 juin 2020 dans la région du Nord…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.