48.885 élèves du primaire affrontent les épreuves du CEP dans le Littoral

mercredi, 12 juin 2019 10:57 Otric N.

Le délégué régional de l'Education de base, Yvette Kombou est allée s’assurer du bon déroulement des épreuves dans les centres et sous-centres le mardi 11 juin 2019 à Douala.

 

D’après le récit de Cameroon Tribune, la matinée a été consacrée aux épreuves de Français (dictée et questions) et de production d’écrits. Dans l’après-midi, c’était au tour des Mathématiques (calcul rapide, problèmes), de la Connaissance générale (Histoire, Géographie, Education civique et Morale) et des Technologies de l’Information et de la Communication (Tic).

 

Pour s’assurer que tout se passe selon les normes, le délégué régional de l’Education de base du Littoral, Yvette Kombou, a sillonné différents sous-centres du département du Moungo et du Wouri.

 

A l’école publique de Bomono Ba Mbengue, dans le Moungo, première escale du délégué, Simon Mbom, chef de sous-centre, affirme que tout se déroule normalement. Il précise que les examinateurs et les candidats étaient tous présents et qu’aucune absence n’a été notée. « A 6h30, les élèves et les enseignants étaient là. Nous avons respecté les consignes données par la hiérarchie. Nous avons un centre de 230 élèves, et nous n’avons pas noté d’incidents », dira-t-il.

 

Au centre spécial de Bomono Gare, dédié aux apprenants du First School Leaving Certificate et du Cep, tout se passe bien également, malgré l’absence de sept candidats. Les tous petits du First School ce centre spécial ont composé en Mathematics One et Two, Dictation, Handwriting, etc. Dans le Wouri, rien de particulier à signaler en ce qui concerne le déroulement des épreuves. Au sous-centre d’Akwa, on a juste déploré le décès survenu il y a quelques jours de deux élèves, et l’absence hier d’une dizaine d’entre eux.

 

Bilan du délégué régional du Minedub : « Nous avons effectué le tour de certains-sous centres du Cep et du First School, ainsi que les sous-centres spéciaux. Tout se passe bien, selon les examinateurs. Nous avons été agréablement surpris par le faible taux d’absence, le gros des effectifs en ce qui concerne les déplacés internes trouvent dans le Moungo : 262 au Cep et 2438 au First School, issus des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest ».

 

Il faut dire que’au total, 370 000 candidats ont entamé, ce mardi, les épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP) pour les apprenants francophones et du First school leaving certificate pour les apprenants anglophones, selon les chiffres rendus publics par le ministère de l’Education de base.

Il s’agit essentiellement des élèves du cours moyen II et ceux de Class six à qui sont à l’assaut de leur premier diplôme qui les ouvre les portes de l’enseignement secondaire. Ces épreuves certificatives concernent les enfants généralement âgés de 9 à 11 ans qui bouclent ainsi le cycle primaire.

 

Tous ces candidats aspirent à leur premier diplôme du système éducatif camerounais achèveront leur examen demain avec des épreuves orales sur l’ensemble du pays. L’édition 2019 de ces examens s’achève ce jour avec l’Anglais et l’Education physique et sportive (Eps).

 

Otric N.

 

Leave a comment