Cameroun : 200 jeunes entrepreneurs aquacoles formés

mardi, 16 juillet 2019 10:56 Otric N.

Le secrétaire général adjoint des services du premier ministre (SGA/PM) Pascal Nguihé Kanté, l’initiateur, et le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec), Mounouna Foutsou, ont supervisé samedi dernier à Bafoussam la cérémonie de clôture de cette initiative de formation des jeunes à l’auto emploi.

 

Plein d’assurance, Ornella Tchoumi, 24 ans, explique dans les colonnes de Cameroon Tribune le projet d’élevage des poissons qu’elle compte mettre sur pied avant la fin de cette année. Ce rêve qu’elle nourrit depuis qu’elle a visité l’étang de son oncle d’où sortent des poissons, va devenir une réalité suite à la formation qu’elle vient d’acquérir en aquaculture et en entreprenariat.

 

« J’ai profité des enseignements pour concevoir mon business-plan. Et comme j’ai déjà quelques appuis garantis, il ne me reste plus qu’à finaliser la mise en œuvre de mon projet », soutient la jeune fille qui a reçu son diplôme de fin de formation samedi dernier des mains du secrétaire général adjoint des services du Premier ministre (SGA/PM), Pascal Nguihé Kanté, organisateur de la 2è édition du Forum des jeunes du département de la Mifi (Fodem).

 

Ils sont au total 200 jeunes ayant pris part à cette formation à avoir reçu des parchemins dans la salle des conférences du gouvernorat de l’Ouest. C’était lors de la cérémonie de clôture de la 2è édition du Fodem, organisé par le Centre communautaire de la jeunesse de la Mifi (Ccjm). Une initiative du SGA/PM, Pr Pascal Nguihé Kanté, qui s’est déroulée cette année sous le thème : « Entreprenariat jeunes : à la découverte des grandes opportunités de l’aquaculture ».

 

Selon le Pr Pascal Nguihé Kanté, « le Cameroun dépense annuellement 100 milliards de FCFA pour importer le poisson, afin de satisfaire une demande élevée. En incitant les jeunes à s’insérer dans le secteur de l’aquaculture, des emplois sont créés et la balance commerciale nationale progressivement équilibrée ».

 

Les jeunes bénéficiaires de cette formation ont été invités par le Minjec, Mounouna Foutsou, et le SGA/PM, Pascal Nguihé Kanté, à saisir les multiples opportunités de financement mis en place par l’Etat (au travers du Minjec, Minpmeesa, Minader, Minepia) pour se lancer dans la pisciculture. Le SGA/PM y a enjoint un filon international, avec l’apport d’Omar Touré, le coordonnateur du Centre régional de leadership Afrique de l’Ouest à Dakar. Une œuvre de l’ancien président Barack Obama, qui soutient et appui l’entreprenariat jeune en Afrique.

 

Otric N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le lundi, 20 janvier 2020 13:45
Dialogue Etat-Secteur privé : Le patronat sollicite un rapprochement avec le Chef de l’Etat

Dans une tribune qui a pour titre « Relever les défis des entreprises et de l’économie », parue dans un…


Innocent D H Publié le samedi, 18 janvier 2020 13:31
Sommation : La Beac demande aux banques de lui transmettre les données de leurs transactions

C’est une injonction de la Banque des Etats de l’Afrique centrale entre vigueur dès cette année 2020. Tous les établissements…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.