SAGO 2019 : les réflexions sur le développement du Cameroun sont en cours

jeudi, 11 juillet 2019 11:27 Stéphane NZESSEU

Le Salon de l’Action Gouvernementale (SAGO) a ouvert ses portes le 06 juillet 2019. Un nombre intéressant de participants, les visiteurs sont au rendez-vous, les organismes de l’Etat se donnent à découvrir.

 

Placé cette année sous le thème : "Investissement public et développement du Cameroun".  Il est question de mettre en discussion la problématique de l’investissement public au Cameroun. L’objectif étant de permettre aux citoyens et aux administrations d’élaborer les axes d’actions en faveur d’un développement économique  efficace pour le Cameroun émergent en 2035. L’investissement public apparaît de nos jours comme le levier primordial pour relever l’économie de notre pays. Bien utilisé, les mécanismes d’investissements peuvent produire d’important résultats et des effets d’entrainement à même de stimuler l’attractivité de pays, notamment la construction des bâtiments et d’infrastructures qui favorisent l’implantation d’entreprises, la création d’emplois et la consommation des ménages.

 

Les sujets de débats sont nombreux, et les conférenciers aussi. Se sont succédé sur le pupitre pour partager des informations importantes avec les visiteurs, le contrôle supérieur de l’Etat, par la voix du ministre délégué à la présidence de la république en charge du contrôle supérieur de l’Etat. Durant son exposé, madame Rose Mbah Acha née Fomundam s’est longuement attardé sur les questions de bonne pratique en matière de gouvernance financière. Le Consupe, dans son rôle de surveillance du management public est sur la voie prescrit par le Chef de l’Etat. Le Consupe travaille activement à l’amélioration de la gestion de la fortune publique du Cameroun. C’était également l’occasion pour Mme Mbah Acha de préciser les missions du Consupe. Des missions qui se déclinent en action de vérification financière, la vérification de conformité et de régularité, la vérification des performances, le contrôle environnemental et la vérification des systèmes d’informations.

 

Bien avant le Consupe, d’autres institutions ont donné des conférences pour décrire les actions posées sur le terrain au compte de l’Etat. Le ministère de l’eau et de l’énergie, et depuis ce jeudi matin, c’est la Cameroon Telecommunications qui se donne à découvrir tout en apportant sa contribution au débat de la reconstruction du Cameroun. Les réflexions se poursuivront jusqu’à vendredi avec en tombée de rideaux la conférence que donnera le ministère de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire.

 

Pour cette édition 2019, les responsables du SAGO mettent un accent particulier sur les sujets de discussions entre spécialistes sur des thématiques en rapport avec le développement du Cameroun.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment