Ramassage des ordures: la Communauté urbaine de Garoua lance un avis de sollicitation à manifestation d'intérêt national

dimanche, 06 janvier 2019 19:01 Liliane N.

Cet avis de sollicitation à manifestation d’intérêt national concerne la pré qualification d’entreprises en vue de la collecte, du transport et du traitement des ordures ménagères dans la ville de Garoua.

Selon des sources bien introduites, il y a 54 000 tonnes d’ordures à collecter par an dans la ville de Garoua située dans la région du Nord. Soit 175 tonnes à ramasser chaque jour. Pour que ladite ville demeure propre, le Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Garoua vient donc de lancer un avis de sollicitation à manifestation d'intérêt national pour la pré qualification d’entreprises en vue de la collecte, du transport et du traitement des ordures ménagères.

Le contrat qui sera donc établi entre la Communauté urbaine de Garoua et l’entreprise qui sera retenu prévoit une collecte annuelle d’environ 53 910 tonnes d’ordures. Le cahier des charges qui sera donné à l’entreprise prévoit le balayage des rues, des places publiques et des marchés. Le prestataire va devoir avoir au moins 70% des gros matériels nécessaires à l’exécution du projet. On parle entre autres de sept bennes à ordures, cinq multibennes, un bulldozer et un pont bascule.

Il faut savoir que les problèmes d’insalubrité se posant avec beaucoup d’acuité au Cameroun, la société d’Hygiène et de salubrité ne détient plus le monopole de ce service de ramassage des ordures ménagères. La présence récurrente des ordures ménagères dans les carrefours, les marchés et les rues des grandes villes camerounaises, est le plus souvent dénoncée. Pour remédier au problème, avant la Communauté urbaine de Garoua, celle de Yaoundé qui en passant par le même procédé s’est acquis les services d’un autre opérateur à l’occurrence, le groupement Urbbandna/Ambi africa/Lipor. Ledit groupement a même déjà signé le marché. Et il est prévu qu’il entre en action dans les prochains jours.

Tentant d’expliquer dans les colonnes de Cameroon tribune, le fait que la Communauté urbaine de Yaoundé ait fait appel à un opérateur autre qu’Hysacam, Georges Mahou Nguimbous, le chef du service environnement et hygiène a déclaré «le fait d’avoir un challenge vous permet de vous remettre en cause et d’apporter le meilleur de vous-même. Ceci ne veut pas dire que Hysacam n’est pas performante. L’autre facteur est lié à l’extension exponentielle de la ville de Yaoundé qui entraîne une croissance démographique. Selon certaines sources, cette population est estimée aujourd’hui à 3,5 millions d’habitants. Hysacam fournit des efforts pour travailler dans toute la ville et en périphérie. Mais la tâche, il faut le reconnaître, est ardue. C’est cet ensemble d’éléments qui ont amené le Délégué du gouvernement à diviser la ville dans l’optique de la mise en place d’une autre entreprise de collecte d’ordures ménagères. Le marché a déjà été signé avec le groupement Urbbandna/Ambi africa/Lipor. Cette entreprise va travailler dans les arrondissements de Yaoundé III, VI et VII. Etant donné qu’il s’agit de gros investissements, le groupement est dans la phase de mise en condition avant de lancer effectivement l’exécution du marché».

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.