29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021: La Caf dévoile le prix des billets d’accès au stade
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
28/11
Assassinat des civils à Ekondo Titi: Le Mouvement Réformateur appelle au “ Sursaut Patriotique de…
28/11
Echos du Parlement: Manaouda Malachie aborde la vaccination devant les députés de la Nation
26/11
Patrice Motsepe (président de la CAF): «nous allons avoir une merveilleuse Coupe d'Afrique des Nations…
26/11
Crise anglophone : Le PIB du Cameroun a perdu plus de 421 milliards FCFA en…
26/11
Cameroun : Les députés appellent à considérer les séparatistes comme des « terroristes »
26/11
Gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État : Lazare Atou et Cie convoqués au Consupe…
26/11
Production des huiles végétales : Les raffineurs du Cameroun annoncent la poursuite de leurs activités…
26/11
Drame de Douala: L’autopsie a été pratiquées sur la dépouille de Nzimou Bertin
26/11
Drame de Ekondo Titi: Kamto Maurice appelle à la démission de Chief Joseph Dion Ngute
26/11
Attaque meurtrière à Ekondo Titi: Maurice Kamto réclame la démission du Premier ministre, des députés…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Pas d'augmentation du prix de la bière avant le 15 janvier 2019.

Pas d'augmentation du prix de la bière avant le 15 janvier 2019.

vendredi, 28 décembre 2018 14:53 Mfoungo

 
 
Le ministre du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana a tenue une réunion de concertation ce jeudi 27 décembre avec les acteurs de l'industrie brassicole au Cameroun. Principal point à l'ordre du jour, la question des modalités d'application de la nouvelle loi des finances qui aura des implications sur le prix de la boisson.
 
 
Les consommateurs de bières sont en colères. Pour cause, le projet de loi de Finances 2019, adopté à l’Assemblée nationale au cours de la dernière session ordinaire prévoit une modification sur la gestion du droit d’accise, concernant les boissons alcoolisées à hauteur de 5,5% et moins. Dans la loi de finances 2018, il avait été instauré un abattement de 20% sur le prix qui sert de base au calcul du droit d’accise sur ces produits. Or, dans le projet de loi actuel, il est prévu de réduire cet abattement de moitié, soit seulement 10%. Par ailleurs, le gouvernement prévoit aussi d’instaurer un droit d’accise spécifique sur les emballages des bières et des boissons gazeuses, pour un montant de 15 Fcfa par emballage. Avec toutes ces mesures, la conséquence serait inéluctable. Une augmentation de 100 Fcfa, voire 200, sur le prix de chaque bouteille de bière. Suffisant pour provoquer l’ire des tenanciers de débits de boissons.
 
 
Ces derniers étaient donc en face du ministre pour lui exprimer leurs craintes au sujet des effets de ces nouvelles dispositions de la loi. Au nombre de celles-ci, les modalités d'application au niveau des différentes portes d'entrées du Cameroun. Les patrons des industries brassicoles espèrent des garanties de la part du ministère quant à l'éradication des tracasseries douanières qui ont pour conséquences d'augmenter des poches de dépense pour au final entraîner un coût plus important du prix des boissons sur les comptoirs et les bars. Par ailleurs, l'incidence de l'augmentation du prix de la bière du fait des nouvelles dispositions fiscales a été discutée entre les parties.
 
 
Au terme des échanges, il ressort qu'en attendant la publication d'ici le 15 janvier 2019 de la circulaire d'exécution du budget, les prix des boissons alcoolisées restent inchangés. Luc Magloire Mbarga Atangana a également mis en garde les tenanciers des débits de boissons contre d'éventuelles hausses non homologuées des pros des boissons. En effet, l'administration craint que des opérateurs économiques ne profitent du vide décisionnel pour majorer les prix des boissons dès le 1er Janvier 2019 à minuit. Une situation qui pourrait nuire au bon déroulement du réveillon de la Saint Sylvestre.
 
 
Ainsi, aucune hausse des prix aux consommateurs ne sera tolérée à l'occasion du Nouvel an et des jours qui vont suivre. De plus, les équipes de contrôle du ministère du commerce ont reçu instructions fermes à cet effet. Elles sont déployées sur le terrain pour réprimer sans faiblesse, ni concession sur tout le territoire, à l'encontre des éventuels contrevenants.
 
 
Avis donc aux commerçants qui voudront saisir l'opportunité du nouvel an pour faire de bonnes affaires en cette période charnière. Pas d'augmentation avant le 15 janvier 2019.
 
 
Stéphane Nzesseu

Leave a comment

Le premier sommet Russie-Afrique se tiendra le 24 octobre 2019 dans le Sirius Park of Science and Art sous la coprésidence de…

Agenda

«November 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930