La start-up camerounaise Easy Ride, spécialisée dans la location horaire de véhicules et autres taxis VIP aura bientôt un concurrent français

vendredi, 10 mai 2019 15:57 Mfoungo

La start-up de transport française Heetch, devenue une plateforme de voiture de transport avec chauffeur (VTC), déjà présente au Maroc, a annoncé jeudi 08 mai, vouloir lancer son service en Algérie, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et bientôt au Cameroun. Il y a de ce fait la concurrence à l’horizon pour Easy Ride, la start-up camerounaise spécialisée dans la location horaire de véhicules et autres taxis VIP, qui opère actuellement à Yaoundé et Douala.

 

En effet, La start-up de transport Heetch, devenue une plateforme de voiture de transport avec chauffeur (VTC) après avoir été lourdement condamnée en France il y a deux ans, a annoncé, jeudi 8 mai, avoir levé 38 millions de dollars, soit 20 milliards 900 millions de FCFA, pour accélérer son développement en France, en Belgique et en Afrique francophone.

 

« On arrive à convaincre des investisseurs en grossissant sur un marché comme la France, qui est assez concurrentiel, sans dépenser trop d’argent. Je pense qu’on est la seule plateforme qui séduit plus de passagers et de conducteurs sans donner des bonus à tout-va, sans faire des réductions tous les quatre matins », a assuré jeudi à l’AFP Teddy Pellerin, cofondateur de la société.

 

En Afrique, son service est en test à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et doit être lancé au Cameroun et au Sénégal d’ici la fin de l’année 2019 « Dans ces pays, on est un peu plus cher que le marché des taxis de rue, mais avec un confort et une sécurité supplémentaires. », a précisé Teddy Pellerin qui envisage d’étendre son service aux motos-taxis, notamment au Cameroun.

 

Mais pourquoi en Afrique francophone ? Selon Teddy Pellerin, Heetch cible d’abord des pays d’Afrique francophone parce qu’« en plus de la langue, il y a de formidables opportunités dans les grandes villes qui évoluent, avec peu d’infrastructures de transports publics et des problèmes de congestion ».

Fondée en avril 2013 par Teddy Pellerin et Mathieu Jacob, Heetch mettait en relation des conducteurs qui étaient des particuliers avec des passagers pour se déplacer la nuit. Après une lourde condamnation, elle s’est reconvertie début 2017 vers un modèle de VTC plus classique et délaisse le covoiturage de nuit pour se transformer en entreprise de VTC disponible 24 heures sur 24. Le nom de l’application est dérivé du terme anglais hitch-hiking, qui signifie auto-stop.

 

Danielle Ngono Efondo

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.