La production de gaz et de pétrole a rapporté 157,56 milliards de FCFA au trésor depuis janvier 2019

mercredi, 12 juin 2019 15:25 Otric N.

Le montant transféré au Trésor par la Société nationale des hydrocarbures, au bout des quatre premiers mois, est de 157,56 milliards de FCFA, représentant la contribution de cette entreprise au budget de l’Etat. Un montant en augmentation de 28,51% par rapport à la même période l’année dernière, du fait des résultats positifs enregistrés, apprend-on.

 

Les chiffres sont bons en matière d’exploitation des hydrocarbures pour ce début d’année 2019. Le communiqué final sanctionnant le conseil d’administration de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), tenu le 06 juin 2019 sous la présidence de Ferdinand Ngoh Ngoh, président dudit conseil, en présence d’Adolphe Moudiki, l’administrateur-directeur général de la SNH, a apprécié ces performances.

 

Sur le plan de la production nationale d’hydrocarbures, rapporte Cameroon Tibune, 8,10 millions de barils de pétrole brut ont été produites au 30 avril dernier, soit une baisse de 1,53 % par rapport à la même période lors de l’exercice précédent. La production nationale de gaz naturel, quant à elle, a été revue à la hausse, avec plus de 26 millions de pieds de cubes, en augmentation de 219,78%.

 

Sur le plan commercial, la SNH a livré à la centrale thermique de Kribi, 3 816 millions de pieds de cube de gaz nature, soit 108,06 millions de m3. Quant au gaz domestique, 8 058,6 tonnes, correspondant à 644 689 bouteilles de 12,5 kg, ont été chargées au dépôt gaz de pétrole liquéfié de la société à Bipaga, pour l’approvisionnement de Yaoundé et ses environs. Par ailleurs, six cargaisons correspondant à 388 054 tonnes métriques ont été exportées.

 

L’entreprise a donc vendu 5,832 millions de barils de pétrole brut pour le compte de l’Etat entre le 1er janvier et le 30 avril dernier. Soit un bond en avant de 44, 57 milliards de FCFA, par rapport à l’année dernière.

 

On note également une hausse des royalties du pipeline Tchad/Cameroun dont les recettes ont généré 11,58 milliards de F au titre du droit de transit. La SNH s’est également employée à promouvoir le domaine minier à travers la signature d’un contrat de partage de production avec la société Perenco Rio Del Rel en vue de la recherche et la production d’hydrocarbure dans le bloc de Bomana.

 

Selon la SNH, ces activités se sont déroulées dans un contexte international marqué par une baisse des cours du pétrole brut et du Gaz naturel liquéfié (GNL), d’une part, et d’autre part, par une hausse du dollar US par rapport à l’euro. « C’est dans cet environnement contrasté que la SNH a poursuivi la mise en œuvre de son plan d’actions, avec des résultats globalement positifs » se félicite l’entreprise publique.  Elle ajoute qu’elle a procédé à une augmentation significative de ses investissements de production, budgétisés à 399,26 millions de dollars US pour l’exercice 2019, contre 209,44 millions en 2018.

 

Otric N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.