L’ONU et les autorités centrafricaines saluent le rôle du Cameroun au sein de la MINUSCA

vendredi, 04 janvier 2019 21:53 Mfoungo

En visite de travail en RCA le 31 décembre 2018, le ministre de la Défense Joseph Beti Assomo, a pu se rendre compte du satisfecit autour du contingent camerounais au sein des Casques Bleus.

Accompagné du général de corps d’armée René Claude Meka, Chef d’état-major des armées et du général de brigade Daniel Elokobi Njock, directeur centrale de la Coordination au Secrétariat d’Etat à la Défense, le ministre délégué à la Présidence en charge de la Défense a choisi de se rendre auprès des éléments du 5è contingent camerounais de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en Centrafrique (MINUSCA).

Ledit contingent camerounais, composé de 1100 éléments repartis en un bataillon et deux unités de police constituée, est basé à Bossangoa, chef-lieu de la préfecture de l’Ouham, située dans le Nord-Ouest de la RCA, à environ 300 km de la capitale Bangui. Une localité de 300 000 âmes théâtre en 2013, de violents affrontements entre les forces de la séléka et les combattants anti-balaka.

Sous le commandement du colonel Martin Prosper Bayemi, le contingent camerounais au sein des Casques Bleus en RCA, veille à la sécurité et facilite le retour des déplacés qui avaient fui leurs domiciles en raison des combats. C’est ce rôle qui a été salué par le Président de la RCA, Faustin-Archange Touadera, au cours de l’audience qu’il a accordée à Beti Assomo. 

Satisfaction aussi du côté des Nations Unies. «Nous sommes très reconnaissants de tous les efforts du contingent militaire camerounais et de la force de police constituée qui travaillent en étroite collaboration avec les frères Centrafricains pour assurer la stabilisation de la situation. Ils ont réussi à stabiliser la situation dans une grande partie de l’Ouest du pays. Aujourd’hui, les préfectures de Ouham-Pendé, Nana-Mambéré et Mambéré-Kadaï, sont devenues les plus stables de toute la Centrafrique», a déclaré Kenneth Gluck, Représentant spécial adjoint du SG de l’ONU en RCA.

Un nouveau contingent de soldats camerounais est présent en Centrafrique depuis août 2018. Ce nouveau contingent est composé d’un bataillon de 750 militaires et de deux unités de police constituées de 350 gendarmes. Objectif du contingent camerounais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en RCA, contribuer à l’instauration de la paix en Centrafrique. 

À la tête de ce nouveau contingent, le colonel Martin Prospère Bayemi a confié que ses troupes ont bénéficié d’un entrainement de qualité. De plus, pour mener cette mission, elles disposent des équipements adéquats.

En rappel, depuis la création de la MINUSCA en 2014, le Cameroun y joue un rôle majeur. Par exemple, une brillante illustration dans le rétablissement de la paix et de la sécurité. Un  soutien à la reconstruction et au fonctionnement des institutions de la RCA.

Parmi les 1 200 soldats des Nations-Unies présents dans le pays, l’on dénombre 1 100 Camerounais. Principale recommandation du ministre de la Défense à ces militaires, veiller au respect des droits de l’Homme. Une tolérance zéro en cas d’indiscipline. Et, rester toujours professionnels.

Otric N.

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.