Des cadres des services publics formés en intelligence économique

samedi, 31 août 2019 10:55 Otric N.

La formation ouverte le 28 août dernier visait à transmettre aux participants des méthodes et pratiques professionnelles dans ces domaines.

 

Le Centre africain de veille et d’intelligence économique (Cavie) organise depuis le 28 août dernier à Yaoundé, une session de formation en intelligence économique et due diligence en Afrique. Réunissant des cadres camerounais du public et du privé, la formation vise à transmettre aux participants des méthodes, outils et bonnes pratiques professionnelles pour plus d’efficacité dans leurs opérations de partenariat.

A l’ouverture des travaux, Guy Gweth, président du Cavie a placé la session dans son contexte. « C’est une session organisée au lendemain des Journées africaines de l’intelligence économique qui ont eu lieu les 02 et 03 août derniers au Palais des congrès de Yaoundé. C’est également un contexte marqué par 15 années de croissance en Afrique, 5,5% en moyenne, pour une démographie qui se porte bien. Cela crée un appel d’air pour les investisseurs internationaux » a-t-il indiqué.

La formation durera trois jours. Pour la première journée, les participants ont été édifiés sur les concepts d’intelligence économique et de due diligence. « L’intelligence économique est un procédé légal et sécurisé de collecte, traitement et analyse des informations. On en génère du renseignement économique qui sert ensuite d’aide à la décision aux dirigeants dans leurs rapports avec les investisseurs », a précisé Guy Gweth.

L’intelligence économique est l'ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l'information utile aux acteurs économiques, en vue de son exploitation. On peut y ajouter les actions d'influence et de notoriété ainsi que celles liées à la protection de l'information. Elle se distingue de l’espionnage économique et/ou industriel car elle se pratique ouvertement et utilise uniquement des informations blanches ou grises par des moyens légaux. Pour aller plus loin que le cadre légal, les professionnels du secteur conçoivent l'intelligence économique dans un esprit de déontologie et d'éthique.

Quant à la due diligence, elle concerne surtout les opérateurs économiques nationaux et internationaux. « Il s’agit pour eux de procéder à toutes les diligences et enquêtes pour s’assurer de la qualité et de la fiabilité d’un produit ou d’un partenaire », a-t-il ajouté. Dans le même temps, les forces et faiblesses de l’approche africaine de l’intelligence économique et stratégique ont été présentées. Une comparaison a d’ailleurs été faite avec celle des grandes puissances et pays émergents.

 

Otric N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.