Cameroun-Nigeria : Le port en eau profonde de Bakassi autorisé par le Nigeria verra bientôt le jour

jeudi, 10 octobre 2019 11:21 Danielle Ngono Efondo

Le Nigeria va construire un port en eau profonde à Bakassi. L’analyse de rentabilisation du projet a été officiellement approuvée par le conseil fédéral du Nigeria, a annoncé Ben Ayade, le gouverneur de l’État de Cross River.

 

« Nous avons obtenu l’approbation officielle de l’analyse de rentabilisation du port en profonde de Bakassi, ce qui signifie que le gouvernement nigérian a officiellement reconnu le port de Bakassi en haute mer et nous a donné l’impulsion nécessaire pour mener à bien l’analyse de rentabilisation », a déclaré Ben Ayade, gouverneur de l’État fédéré de Cross River.

Ce futur complexe portuaire, situé à la frontière avec le Cameroun, sera le deuxième port de commerce du Nigéria, après celui d’Apapa à Lagos ; les autres ports du Nigeria étant en effet des terminaux pétroliers pour la plupart. Il est prévu pour devenir la principale passerelle maritime orientale du Nigéria, servant de catalyseur pour la diversification de l'économie nationale et régionale notamment dans le golfe de Guinée.

Selon les medias nigérians qui rapportent l’information, le port, qui sera construit dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), est estimé à 800 millions de dollars. China Harbour Engineering Company (CHEC) est l’un des principaux investisseurs. Une fois achevé, le port en eau profonde de  Bakassi réduira la congestion de celui de Lagos et du West Africa Container Terminal (WACT), situé au port d’Onne dans l’État de Rivers. Il contribuera également à faciliter le transport des produits agricoles entre les différentes régions du pays.

« L’analyse de rentabilisation propose un port de 20 mètres de profondeur pour la navigation transnationale, ce qui en ferait le port le plus profond d’Afrique », a déclaré le Gouverneur Ayade.

Pour rappel, Bakassi est l’extension de la péninsule de Calabar dans le golfe de Guinée. Ce territoire de 1 000 kilomètres carrés, situé à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun, a fait l’objet d’un sérieux contentieux entre les deux pays. Il a été attribué au Cameroun par un jugement de la Cour internationale de justice rendu le 10 octobre 2002, que les autorités nigérianes ont fini par accepter et appliquer. Elles ont rétrocédé la péninsule au Cameroun le 14 août 2008 après quinze ans de conflits frontaliers. Celle-ci est aujourd’hui une « zone de développement prioritaire » pour le gouvernement camerounais. 

Bakassi est très riche en pétrole et en gaz. Ces ressources naturelles sont actuellement sous le contrôle de l’Etat camerounais à travers  la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), chargée d’octroyer des permis d’exploitation et de production.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:56
Afrique subsaharienne francophone : Sept Camerounais figurent dans le top 20 des milliardaires en 2019

Le duo des plus riches d’Afrique francophone pour cette année est camerounais comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelques années.…


Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Cameroun : Emprunt de 12,6 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank d’Espagne pour aménager le lac municipal de Yaoundé

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie,…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.