31/07
Cameroon: Tenor spends first night at New Bell prison
30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Hausse des recettes pétrolières au Cameroun

Hausse des recettes pétrolières au Cameroun

samedi, 12 janvier 2019 10:12 Mfoungo

Selon la note de l’exécution budgétaire du gouvernement camerounais, les recettes pétrolières s’élèvent à 343,6 milliards FCFA à fin septembre 2018.

Ces recettes pétrolières, selon cette note sur l’exécution budgétaire, sont en hausse de 59,1 milliards (+20,8%) par rapport à fin septembre 2017, essentiellement du fait de la progression de 41,2% des cours mondiaux du pétrole en glissement annuel. Dans les faits, le cours moyen du pétrole s’établit à 73,4 dollars le baril, en hausse de 41,2% par rapport à la même période de 2017.

Les ressources issues dans la vente du pétrole contiennent 283,7 milliards FCFA de redevance pétrolière tirée de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) et 59,9 milliards FCFA d’impôts sur les sociétés pétrolières. Par rapport aux 324,7 milliards FCFA de prévision pour les neuf premiers mois, elles enregistrent un taux de réalisation de 105,8%.

En comparant avec les données enregistrées à la même période en 2017 – 195,5 milliards F CFA -, ce résultat correspond à une hausse de 24,7 milliards de F CFA (environ 37,5 millions d’euros).

Parmi les facteurs ayant contribué à ce résultat, le Minfi évoque essentiellement « l’augmentation de 35,6% en glissement annuel des cours mondiaux du pétrole, qui se situent en moyenne à 70,7 dollars le baril, soit 19,3 dollars au-dessus du prix retenu dans la loi de finances 2018».

Le budget de l’Etat camerounais – tel qu’arrêté dans l’ordonnance du 04 juin 2018 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018 – se chiffre à 4689,5 milliards de FCFA. La loi de Finances adoptée fin 2017 tablait initialement sur 4513,5 milliards de FCFA.

Les recettes pétrolières, selon l’ordonnance, devraient contribuer au budget de l’Etat 2018 à hauteur de 469 milliards de F CFA, contre 387 milliards de FCFA pour la loi de Finances votée en décembre 2017.

Pour l’exercice budgétaire 2019, l’Etat table sur 450 milliards de FCFA de recettes pétrolières. Ces recettes sont constituées: de la redevance versée par la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) et l’impôt sur les sociétés pétrolières. Notons que la redevance SNH est prévue à concurrence de 357,7 milliards de FCFA répartis comme suit : 321,7 milliards de FCFA issus du pétrole et 36 milliards de FCFA du gaz.

Par ailleurs, a indiqué le ministre des Finances Louis Paul Motaze, «la projection de la redevance est basée sur une production de pétrole à 24,5 millions de barils, un cours du baril à 68,8 de dollars, environ 41000 FCFA, soit environ 38000 FCFA avec 3,5 dollars de décote, soit un prix du baril camerounais à 65,3 dollars, et un rapport de change de un dollar pour 555,1 FCFA». Hormis ces recettes propres de l’Etat, les emprunts et dons seront également sollicités afin de compléter l’enveloppe budgétaire.

Les recettes non pétrolières, quant à elles, sont de 2 047,9 milliards FCFA à fin septembre 2018 contre 1 887 milliards à fin septembre 2017, soit une augmentation de 160,9 milliards (+8,5%) entre les deux périodes. Comparativement aux 2 150 milliards de prévision, elles sont en retrait de 102,1 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 95,2%. Cette sous-performance résulte de la sous-réalisation enregistrée au niveau des recettes fiscales.

L’enveloppe projetée en 2019 s’élève à 3 079,5 milliards de FCFA, incluant 2 058 milliards de FCFA d’impôts et taxes, 841,5 milliards de FCFA de recettes douanières, et 180 milliards de FCFA de recettes non fiscales. Ces prévisions, sont faites, a expliqué Louis Paul Motaze, «sur la base d’un Produit Intérieur Brut (PIB) non pétrolier nominal de 5,8 % associé à l’impact positif des nouvelles mesures fiscales et douanières envisagées qui devraient rapporter 61,5 milliards de FCFA dont 40 milliards pour la Direction Générale des Impôts et 21,5 milliards pour la Direction Générale des Douanes».

Otric N.

Leave a comment

L’Arrêté qui souscrit à cette action a été signé ce Jeudi. « Est autorisée dans les villes de Douala – Bafoussam –Foumban…

Agenda

«August 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031