Tradex réclame à Eneo 52,7 milliards de F de factures impayées

jeudi, 05 décembre 2019 10:02 Liliane N.

Il s’agit en fait des factures de la filiale d’Eneo, la Snh.

 

C’est une information relayée par le journal Eco matin. La sociétéTradex réclame à Eneo 52,7 milliards de FCFA. Cette somme correspond aux factures qu’Eneo devait payer pour la filiale de la Snh. La Snh fournit à Eneo le fioul pour le fonctionnement de ses centrales thermiques. A la fin du mois d’avril, la dette s’élevait à 43,3 milliards de FCFA. Aujourd’hui elle est estimée à 52,7 milliards de FCFA.

Tradex ne voulant pas rester sans rien faire, a décidé d’engager une procédure judiciaire contre Eneo. L’affaire a été portée devant le Tribunal de première instance de Douala. La société plaignante a demandé que la saisie des comptes de la filiale d’Actis soit ordonnée. Parce que le montant de la créance est de 56 milliards de FCFA. Eco matin rapporte que le Ministère de la Justice est entré en jeu. Il a institué une conciliation qui a même été menée par son Secrétaire général, Joseph Fonkwe Fongang. Cependant la démarche, qui a donné lieu à plusieurs rencontres à Yaoundé, a accouché d’une souris.

La première audience de l’assignation aux fins de la procédure de liquidation des biens d’Eneo aura lieu le 9 décembre prochain auprès du Tribunal de grande instance de Douala, indique notre confrère Jeune Afrique. Il faut noter que ladite assignation a été servie le 19 novembre à Eneo.

Une source au sein d’Eneo, s’exprimant de façon anonyme dans les colonnes de Jeune Afrique indique la procédure judiciaire engagée par Tradex, n’effraie pas Eneo. « Elle vise simplement à nous mettre la pression. Nous-mêmes avons intenté des actions de même nature à l’endroit de certains de nos clients », déclare-t-elle.

Répondant par JAB+ Joël Nana Kontchou  encore Directeur général d’En"o à l’époque où il a été contacté, a déclaré « Eneo reconnaît avoir une dette conséquente envers Tradex et aussi envers d’autres fournisseurs du secteur électrique au Cameroun. Il continuera à travailler avec toutes les parties prenantes, y compris l’Etat et les bailleurs de fonds, pour régler le problème de l’équilibre financier du secteur électrique au Cameroun ».

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le lundi, 20 janvier 2020 13:45
Dialogue Etat-Secteur privé : Le patronat sollicite un rapprochement avec le Chef de l’Etat

Dans une tribune qui a pour titre « Relever les défis des entreprises et de l’économie », parue dans un…


Innocent D H Publié le samedi, 18 janvier 2020 13:31
Sommation : La Beac demande aux banques de lui transmettre les données de leurs transactions

C’est une injonction de la Banque des Etats de l’Afrique centrale entre vigueur dès cette année 2020. Tous les établissements…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.