Le Cameroun contracte une dette estimée à 32, 6 milliards de francs CFA auprès de trois institutions financières

lundi, 04 novembre 2019 11:06 Innocent D H

Le Président de la République Paul Biya a signé le 31 octobre dernier, un décret autorisant Alamine Ousmane Mey, Ministre en charge de l’Economie, de procéder à une souscription des accords de prêts avec trois institutions financières. 

 

Le Fonds international de développement agricole (FIDA), le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA) et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (FADD), sont les trois partenaires stratégiques concernés. 

Le premier accord de crédit

Le décret du Chef de l’Etat autorise d’une part, le Ministre en charge de l’Economie, de signer à un accord de crédit avec le FIDA d’un montant de 28 millions de dollars US, ce qui est équivalent de 16.548 milliards de francs CFA. De l’argent devant servir pour le financement additionnel de la deuxième tranche du Programme de promotion de l’entrepreneuriat agropastoral des jeunes (PEA-jeunes). Le coût total du financement de ce programme est estimé à 33,5 milliards de francs CFA, pour une durée de six ans (2015-2021). Il est attendu à terme, la création de 4687 entreprise agropastorales et le développement de 356 entreprises existantes, grâce audit programme. Ce sont plus près de 1.000 porteurs d’initiatives économiques qui ont déjà été bénéficiaires non seulement de l’accompagnement technique, mais aussi financier du PEA-jeunes. 

Les accords de crédits

D'autre part, dans ledit décret, il est demandé à Alamine Ousmane Mey, de signer un accord de prêts de 15 millions de dollars US avec le FKDEA, soit un montant d’environ 8.865 milliards de francs CFA pour la reconstruction de la route Olama-Kribi, au niveau du tronçon Bigambo-Grand-Zambi qui est long de 45 kilomètres. Il convient également d’indiquer dans le cadre de ce même projet, Paul Biya donne la permission au Ministre en charge de l’Economie, de conclure un second accord de crédit d’un montant de 12 millions de dollars US avec FADD, soit environ 7.092 milliards de francs CFA. 

Mentionnons ici que, le tronçon Olama-Kribi 204 kilomètres de longueur, nécessite un financement de l’ordre de 100 milliards de francs CFA. Selon le Ministre en charge de l'Économie, la deuxième phase de construction de la route Yaoundé-Kribi, qui permettra de rallier la capitale du Cameroun à la cité balnéaire qu’est la ville de Kribi.  

 

Innocent D H 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le lundi, 20 janvier 2020 13:45
Dialogue Etat-Secteur privé : Le patronat sollicite un rapprochement avec le Chef de l’Etat

Dans une tribune qui a pour titre « Relever les défis des entreprises et de l’économie », parue dans un…


Innocent D H Publié le samedi, 18 janvier 2020 13:31
Sommation : La Beac demande aux banques de lui transmettre les données de leurs transactions

C’est une injonction de la Banque des Etats de l’Afrique centrale entre vigueur dès cette année 2020. Tous les établissements…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.