Le budget du Cameroun de 2020 connaît une baisse de 260 milliards de FCFA par rapport à l’exercice précédent

mardi, 03 décembre 2019 08:28 Innocent D H

Si l’on reste lucide sur l’évolution des prévisions budgétaires du Cameroun, un constat se dégage, il s’agit d’une première depuis au moins dix années que le budget du Cameroun connaît une baisse de chiffres. Par rapport à l’année dernière, un décalage de l’ordre de 260 milliards de FCFA est observé. 

 

Selon les observateurs aguerris de l’évolution budgétaire du Cameroun, si l’on se repère à depuis 2018, le budget du Cameroun n’a plus connu de baisse après avoir réussi à franchir la barre de 2.000 milliards de nos francs. Depuis lors, les prévisions budgétaires n’ont pas cessé d’augmenter. Tenez, en 2019 elles se sont chiffrées à plus de 5.000 milliards de FCFA, au terme d’un collectif de budget sous hautes instructions du Chef de l’Etat en mois de mai de cet exercice. 

A l’observation du projet de budget pour l’exercice 2020 actuellement en examen au Parlement, il s’élève en recettes et en dépenses à la somme de 4.951,7 milliards de FCFA. Comparativement à l’enveloppe budgétaire de l’année dernière qui pesait 5.212 milliards de FCFA, il se dégage une baisse d’une valeur de 260 milliards de FCFA. 

Ce qui retient davantage l’attention de l’observateur, c’est que cette baisse apparaît comme étant la plus importante qu'ait connue le budget du Cameroun ces dernières décennies.  Cette diminution de la consistance de l'enveloppe budgétaire peut s’expliquer notamment, par le contexte socio-économique difficile que traverse le pays. L’arrêt des activités au niveau de la Sonara a imposé au Cameroun, une importation massive des produits pétroliers à l’état fini. Il y a également, les dépenses engagées dans le cadre des défis sécuritaires dans les régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord. 

Selon les annonces faites par le Fonds monétaire international (FMI) pour le compte de 2019, le taux de la croissance économique du Cameroun en 2020 ne pourrait pas aller au-delà des 3,9%, alors qu’en 2018, ce taux était de 4,1%.  

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le lundi, 20 janvier 2020 13:45
Dialogue Etat-Secteur privé : Le patronat sollicite un rapprochement avec le Chef de l’Etat

Dans une tribune qui a pour titre « Relever les défis des entreprises et de l’économie », parue dans un…


Innocent D H Publié le samedi, 18 janvier 2020 13:31
Sommation : La Beac demande aux banques de lui transmettre les données de leurs transactions

C’est une injonction de la Banque des Etats de l’Afrique centrale entre vigueur dès cette année 2020. Tous les établissements…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.