Exploitation minière : La société américaine Geovic prête à investir près de 235 milliards de F au Cameroun

vendredi, 26 juillet 2019 15:16 Liliane N.

Accompagné de Peter Henry Balerin l’Ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Mike Mason, le Président Directeur Général du groupe nord-américain Geovic a été reçu au Palais de l’Unité, par Paul Biya le Président de la République.

 

Un seul sujet a été porté à l’attention du Chef de l’Etat: le début des activités de Geovic le groupe nord-américain dans la région de l'Est. Ce groupe, il convient de le souligner, veut faire l’exploitation minière dans la région du Soleil levant. De façon précise, Geovic veut exploiter le cobalt, le nickel et le manganèse. «Nous avons tenu à remercier le Président de la République pour son soutien et pour la vision qu'il a du développement de son pays », a déclaré le Président Directeur Général, Mike Mason.

 

Aussi l’audience accordée à Mike Mason, a permis de savoir l’importance de l’investissement que le groupe nord-américain envisage de faire à l’Est. De la bouche de son PDG, on a appris que l’investissement se fera pendant une quarantaine d'années. Il y a 400 millions de dollars, soit près de 235 milliards de F. Ce chiffre peut aller jusqu'à un milliard de dollars, soit environ 585 milliards de F.

 

Pour ce qui est des emplois attendus, Mike Mason a indiqué que ce sont quelque 700 personnes qui devraient être employées à temps plein. Dont de nombreux Camerounais, contre 2 000 emplois indirects. Bien plus, le PDG de Geovic n'a pas manqué d'indiquer les incidences du projet sur les localités environnantes. Celles-ci devraient pour cela bénéficier d'un certain nombre d'infrastructures sur le plan social: écoles, routes, hôpitaux... Aussi il est prévu la construction d'une ligne de chemin de fer pour relier Nkamouna, près de Lomié dans la région de l'Est, et principal point d'exploitation, au port de Kribi.

 

L’Ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun ayant pris part à l’audience, a déclaré au terme de celle-ci « les Etats-Unis soutiennent les investissements américains au Cameroun et nous voulons un libre investissement et une communication ouverte avec le Cameroun. Geovic vient avec de l'argent et du savoir-faire et il veut développer ce projet qui sera important à la fois pour le Cameroun et les Etats-Unis ».

 

Il a par ailleurs ajouté que ce son pays attend aujourd’hui, c’est la signature du projet qui devrait précéder le démarrage des travaux. « Nous espérons que ce sera fait d’ici peu pour démarrer le projet aussi vite que possible », a-t-il ajouté.

 

Liliane N.

 

Leave a comment