Télécommunications : Orange Cameroun se prépare à suspendre les numéros de téléphones non identifiés

vendredi, 26 février 2021 17:03 Innocent D.H.

L’opérateur des télécommunications indique qu’il s’agit des numéros de téléphone dont l’identité des propriétaires n’est pas à jour. Pour éviter cette suspension, Orange Cameroun invite les abonnés à actualiser leur identification avant le 05 mars 2021.

 

Depuis ce 25 février 2021, ce message de Orange Cameroun est diffusé sur les réseaux sociaux : « Si votre carte d’identité (Cni) ou votre récépissé a expiré, vous risquez la suspension de votre ligne ». A en croire le message véhiculé, l’opérateur des télécoms appelle ses abonnés à mettre à jour leur identification avant le 05 mars 2021. Les concernés peuvent envoyer une photo de la nouvelle Cni ou du récépissé renouvelé par WhatsApp ou se rendre dans une agence, munis de la pièce d’identité.

A travers cette suspension en vue, Orange Cameroun veut éviter des amendes du régulateur qui, après constat de numéros non identifiés, peut procéder lui-même à la suspension, apprend-on. Au premier trimestre 2019 par exemple, l’Agence de régulation des télécoms (ART) avait suspendu 73 000 numéros de téléphone non conformes chez les opérateurs Mtn, Orange et Nexttel.

L’Art est clair sur la question, la stricte identification des numéros des téléphones est exigée parce que certains revendeurs ambulants utilisent des pièces d’identité retrouvées dans les rues pour pré-activer des cartes Sim. « Ces pratiques rendent impossible le rapprochement de la puce avec son utilisateur final, lequel n’est plus l’abonné préalablement identifié », indique l’Art.

Le décret du 2015/3759 fixant les modalités d’identification des abonnés et des équipements terminaux des réseaux de communication électroniques, précise que tous les abonnés mobiles sur le territoire national doivent fournir une pièce d’identité valide pour bénéficier des services des opérateurs mobiles. Il est question pour le régulateur du secteur des télécommunications au Cameroun de suivre les traces des communications téléphoniques dans la mesure où celles-ci servent parfois pour des causes criminelles, surtout dans un contexte où le pays fait face à l’insécurité notamment dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

 

Innocent D H

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos