Port autonome de Douala : Le Cameroun nationalise la gestion du remorquage

mardi, 29 décembre 2020 21:58 Innocent D.H.

L’autorisation a été faite à la société d’Etat en charge de la gestion de la plus importante plateforme portuaire du Cameroun à l’issue de son récent Conseil d’administration. En effet, le Port autonome de Douala (PAD) a été autorisé de créer une régie dédiée au service de remorquage des navires. L’activité de remorquage a officiellement généré un chiffre d’affaires annuel moyen de 3,6 milliards de FCFA au port de Douala au cours des 5 dernières années, apprend-on.

 

La gestion nationalisée du remorquage par le PAD consiste à tracter un navire à l’entrée ou à la sortie du port, à l’aide d’un ou de plusieurs remorqueurs, lorsque le navire en question ne peut pas réaliser tout seul ses opérations d’accostage ou quitter les quais. De sources bien introduites, à travers cette nouvelle régie, le port de Douala se prépare ainsi à reprendre à son propre compte, la gestion d’une activité concédée depuis plusieurs années à des entreprises étrangères. La nouvelle régie voit d’ailleurs le jour à l’issue d’un appel d’offres international lancé en juin 2020, et finalement déclaré infructueux le 18 décembre courant, au terme de négociations n’ayant pas connu un aboutissement heureux avec Boluda France.

Cette filiale du conglomérat espagnol Boluda Corporación Marítima a jugé trop contraignantes les conditions mises en place par le PAD pour l’attribution du contrat de concession du service de remorquage au port de Douala (pratique des prix compétitifs, géographie du capital de la société à mettre en place, investissements, etc.). Les négociations, apprend-on, ont principalement achoppé sur les investissements exigés par le PAD dans le cadre du contrat de concession.

L’on apprend que le Port autonome de Douala exigeait l’achat de trois remorqueurs neufs, dont deux à commander trois mois après l’entrée en vigueur du contrat et à mettre en service dès la 2e année de la concession, puis la mise en service d’un 3e remorqueur neuf à la 8e année de la concession. Cependant, Boluda France lui, a montré de bonnes dispositions à n’acheter que des remorqueurs d’occasion. Ces investissements pourraient finalement être réalisés par le PAD lui-même dans le cadre de la nouvelle régie.

Indiquons que cette régie consacre la nationalisation des activités majeures au port de Douala, qui est jusqu’ici la principale porte d’entrée des marchandises dans le pays.

Innocent D H

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.