Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
166276
Confirmed
787631
Deaths
37840
CAMEROUN
Recovered
5
Confirmed
193
Deaths
6

Le gouvernement veut financer une usine locale de transformation de manioc à Akonolinga

mardi, 25 février 2020 13:55 Liliane N.

Ce projet de construction de cette usine de transformation de manioc est en réalité portée par une jeune entrepreneure appelée Jessica Mani.

 

C’est un projet qui n’est encore qu’à sa phase conceptrice. Cependant, il a déjà une promesse de soutien du gouvernement. Selon l’entrepreneure Jessica Mani la promotrice dudit projet, cette usine de transformation de manioc rencontrée au mois de novembre 2019 lors du Cameroun Investment Forum (CIF) à Douala par le quotidien Le Jour, le gouvernement a déjà marqué son accord de principe pour l’accompagnement financier et technique de ce projet de construction d’une usine de transformation de manioc à Akonolinga. Il entend le financer à hauteur de 20%. Les 80% restants seront financés par un partenaire français. 

Il est attendu dès la phase de lancement du projet en termes de retombées, 100 emplois à générer à Akonolinga, localité située dans la région du Centre. Au mois d’avril 2018, le projet a été présenté à Dubaï. C’était à l’occasion de l'événement baptisé Annual Investment Meeting. Le quotidien Le Jour rapporte que «le Ministère de l’industrie, des Mines et du Développement technologique avait adressé à la promotrice une lettre de confort, et c’est grâce à ce document que Jessica Mani a pu dénicher son partenaire financier français». 

Le projet est également soutenu par le Ministère de l’Agriculture. Celui-ci a fait parvenir à Jessica Mani un courrier d’accord d’accompagnement technique, apprend-on de Le Jour. Le Ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire devrait débourser les 20% du montant du projet de subvention promis par le gouvernement. Le financement sera effectif dès que le projet sera rendu à sa phase pilote. 

Pour la petite histoire, Jessica Mani est originaire d’Akonolinga, dans le Nyong-et-Mfoumou. Cette localité est réputée être un des bassins de production de tubercules et féculents.

 

Liliane N. 

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.