Investissements : L’ivoirien Kone Dossongui va construire une cimenterie au Cameroun

mercredi, 17 février 2021 13:21 Innocent D.H.

Un terrain de 10 hectares dans la zone industrialo-portuaire de Kribi a été mis a mis à la disposition de Atlantic Group du milliardaire ivoirien par le Port autonome de la ville éponyme (PAK). L’on apprend que les autorisations préalables pour l’implémentation de ce projet industriel ont déjà été obtenues. Cette cimenterie dont les travaux construction vont bientôt démarrer, aura une capacité de production d’un million de tonnes de ciment.   

 

Selon certaines indiscrétions, cette nouvelle cimenterie (Atlantic Ciment) devrait être la réplique de l’usine de la Société de ciment de Côte d’Ivoire, contrôlée à 100% par M. Dossongui. Inaugurée le 28 janvier 2021 dans la zone industrielle PK 24 Akoupé-Zeudji (Abidjan), cette cimenterie a coûté 60 milliards de FCFA, selon le ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

L’arrivée imminente de Atlantic Ciment va selon plusieurs observateurs, durcir la concurrence sur le marché local du ciment, où cinq opérateurs rivalisent déjà d’offres. Ces opérateurs sont : Cimencam (2,2 millions de tonnes), filiale locale du groupe Lafarge-Holcim-Maroc Afrique (LHMA) ; du Nigérian Dangote (1,5 million de tonnes) ; du Turc Eren Holding, qui contrôle le capital de Medcem Cameroun (600 000 tonnes) ; du Marocain Cimaf (500 000 tonnes en cours d’extension), et de la société Mira Company (un million de tonnes évoqué au départ du projet). 

A titre d’indication, Atlantic Ciment est le 2e investissement dans l’industrie de Atlantic Group au Cameroun, après Atlantic Cocoa. Cette dernière est une unité de transformation de fèves de cacao d’une capacité de 48 000 tonnes extensibles à 64 000 tonnes, qui a été discrètement mise en service dans la zone industrielle du port de Kribi en 2020, et dont les premières exportations ont eu lieu le 12 décembre 2020.

L’arrivée de ces opérateurs a déjà impacté le prix du ciment sur le marché camerounais. L’on a assisté à une légère baisse du Coût de ce produit, de 5 000 francs à 4 400 FCFA voire 3 000 le sac de 50 kg. Toutefois reconnaissons-le, le prix n’est pas descendu au niveau attendu aussi bien par les populations que par les pouvoirs publics prenant en compte le pouvoir d’achat du consommateur lamda.

Innocent D H

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le vendredi, 19 février 2021 10:40
Coopération: le Japon apporte plus d’un milliard de F au plan de reconstruction des régions anglophones

Le Japon vient de débloquer au bénéfice du Cameroun un financement de 2 millions 750 000 dollars, soit 1 492…


Innocent D.H. Publié le mercredi, 17 février 2021 13:16
Entreprises publiques : Le FMI entend accompagner le Cameroun renforcement de la Gouvernance et de la surveillance financière

C’est sans doute pour atteindre cet objectif que le département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI) effectue une…


Santé

Innocent D.H. Publié le mardi, 23 février 2021 15:13
Cameroun : Le Minsante annone la survenue d’une nouvelle épidémie de poliomyélite dans la ville de Yaoundé

L’annonce est faite par le Ministre camerounais de la Santé publique (Minsante) dans un communiqué daté de ce lundi, 22…


Nicole Ricci Minyem Publié le mardi, 16 février 2021 13:21
Arnaques et mauvais traitements dans les hôpitaux : On peut désormais composer le 1506 pour dénoncer

C’est du moins l’une des principales informations contenue dans le communiqué signé ce lundi, par Manaouda Malachie – ministre de…


Videos