11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues

Innovation : Une station de lavage auto écologique créée à Yaoundé

lundi, 26 avril 2021 20:11 Nicole Ricci Minyem

« Howash » est le nom de baptême de cette merveille, fabriquée par de jeunes Camerounais qui pèse en outre 45 kg, mesure 140 cm de long sur 70 cm de large. Elle est dotée d'un réservoir de 80 litres d'eau, ainsi que d'une batterie rechargeable à l'énergie solaire.

 

Une station de lavage auto qui vient répondre à un besoin spécifique

Celui de pallier aux nombreuses coupures d’énergie électrique, sans parler de l’interruption permanente de l’eau, dont souffrent les pays africains. Les autres caractéristiques sont données par Sylvian Honnang, concepteur de la Howash :

« Howash est un design propre à l'Afrique, conçu avec les réalités du terrain africain. Chez nous, on connaît les coupures d'eau, d'électricité. Je me suis dit qu'il fallait créer quelque chose qui va résoudre le problème. Encore que dans ces laveries conventionnelles au Cameroun, vous pouvez prendre près de deux heures à faire laver votre voiture. Mais est-ce qu'on sait ce qu'on peut faire en deux heures dans une vie » ?

Rapide et écologique

La laverie automobile écologique Howash, peut nettoyer une voiture avec seulement six litres d'eau pour la modique somme de 1000 ou 2000 FCFA au plus.

Sylvian Honnang, concepteur de la Howash : « Au Cameroun, pour laver une voiture selon notre étude, on utilise en moyenne selon 60 litres d'eau, dans un pays où les gens meurent encore de soif, où les gens meurent de choléra par manque d'eau potable, on s'est dit que c'est du gaspillage. Si on réussit à réduire le volume d'eau à 6 litres, et que les gens s'adaptent, ce sera très intéressant… ».

Dotée d'un système de pulvérisation rechargeable, la laverie automobile Howash utilise des produits bios sans risque pour l'environnement.

Sylvian Honnang : « Howash fait dans tout ce qui concerne l'entretien des véhicules. Les shampoings sont biodégradables. La particularité est que quand nous aspergeons ce shampooing sur la voiture, cela va décaper la saleté de la peinture, ça la ramollie et la rend en molécule. Ça fait que quand on passe une couche de serviette microfibre, la voiture est propre. Plus besoin de verser une tonne d'eau ».

Finies les longues files d’attente devant les laveries

Comme c’est le cas actuellement avec en sus, un travail qui ne satisfait pas toujours la clientèle, étant donné que les laveurs sont payés en fonction du nombre de voitures lavées.

Roosevelt Boliong, entrepreneur : « Ils se bousculent généralement à l'approche d'un client et vous ne savez même pas à qui confier votre voiture. Il y a un sérieux problème d'organisation et de discipline ».

Quid de nombreux larcins dont ils se rendent en permanence coupables

« Il se trouve qu'on s'improvise laveur de véhicules ici. Tous les chômeurs sans emploi se déversent dans ce secteur. Il faut à tout prix s'occuper pour survivre. Ces jeunes ne savent même pas comment s'y prendre. Et parmi eux, il y a beaucoup d'inconscients, des repris de justice. Ce sont de grands voleurs. Quand vous oubliez un objet précieux, très souvent ils n'hésitent pas à le voler et le fondre dans la nature ».

Bien que très peu connue, la Howash a toutefois réussi le pari de signer une Convention avec le Gouvernement. L’une des principales clauses contenue dans le document est l’implantation de cette station de lavage Bio sur l’ensemble du triangle national. Une ouverture qui ne peut que faire le bonheur de Sylvian Honnang.   

« Je dis merci au gouvernement qui m'a fait confiance. Ils ont été réceptifs au projet et je peux vous dire que pour la première fois, j'ai discuté avec des gens qui parlaient le même langage que moi. On attend juste la matérialisation de cette convention. Howash avec un peu de chance, va être installée au Cameroun. Le gouvernement a été d'un grand apport pour ce projet, avec l'exonération des impôts et autre… ».

Autre projet nourrit par le concepteur de la Station de lavage auto écologique  c’est la professionnalisation du métier de laveurs de voitures et pour l’heure, plus de 100 jeunes ont déjà été sélectionnés pour une formation au métier de laveur. 

 

Nicole Ricci Minyem

 

 

Leave a comment

Bok-ryeol Rhyou l’Ambassadeur de la République de Corée a été reçu en audience, par Achille Bassilekin III le Ministre des Petites et…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930