EDC : Des Directeurs avec des faux diplômes en service

vendredi, 24 juillet 2020 11:05 Stéphane Nzesseu

D’après des enquêtes successives menées par plusieurs institutions de contrôle de l’Etat du Cameroun auprès de EDC, il s’avère que plusieurs employés exercent dans cette entreprise avec des faux diplômes. Parmi lesquels des directeurs de l’administration de EDC.

 

En 2015 un comité de vérification de l'authenticité des diplômes de 346 personnels est mis sur pieds par le DG à la demande du conseil d'administration, rendu au mois de mars 2018, 330 vérifications étaient déjà effectives, parmi, 7 diplômes avaient été déclaré faux par les institutions émettrices. Cependant, 174 étaient toujours en cours d'authentification. Plus de 150 recrutements sur la base des diplômes étrangers manquaient d'équivalences en violation de la réglementation en vigueur au Cameroun et statut du personnel de EDC. Une mission de contrôle sur le personnel du Consupe dépêchée à EDC en 2010 avait déjà décelée plusieurs cas de faux diplômes. Le DG de EDC n'a jamais appliqué les résolutions de ladite mission à date. La mission de contrôle et de vérification spéciale du Consupe à EDC depuis avril 2019, vient de déceler plus de 70 cas de faux diplômes à EDC, y compris des directeurs. Le DG laxiste continue toujours de payer ceux-ci malgré l'insistance du conseil d'administration de procéder à leur licenciement et sans préjudice des poursuites judiciaires.

 

Ces éléments sont documentés, et ces documents sont à la disposition du DG ainsi que du Conseil d’Administration de la société. D’après certaines sources bien introduites, le Chef de l’ETAT est déjà informé de la situation. Il attendrait que le G de EDC prenne ses responsabilités et démissionne ceux qui doivent l’être. Cette situation trahit malheureusement le climat de copinage et de clientélisme qui anime la boîte que manage Théodore Nsangou. Un besoin de cascher s’impose non seulement pur permettre aux personnes compétentes d’occuper les différentes fonctions de l’entreprise, mais aussi pour la bonne santé technique et financière de l’entreprise. Beaucoup reste à faire.

 

Si l’on s’en tient aux observations faites par l’expert Jean Yves Ngono Misso, avec un tel nombre de travailleurs peu qualifié, EDC fonce droit vers sa perdition. Les indicateurs jusqu’ici restent les barrages en cours de construction qui s’avèrent être pour l’essentiel, de purs éléphants blancs.  La complaisance du DG de EDC sur ces cas de faux diplômes ne cache telle pas une surprise désagréable ? Seule la suite nous le dira.


Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.