Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
166276
Confirmed
787631
Deaths
37840
CAMEROUN
Recovered
5
Confirmed
193
Deaths
6

Camrail envisage de relancer le train Douala-Yaoundé, 3 ans après l’accident d’Eséka

lundi, 17 février 2020 13:48 Liliane N.

Ce service pourrait reprendre au mois d’avril 2020.

 

Les passagers en attente de la reprise du service de train de Camrail de la ligne Douala-Yaoundé, pourraient être satisfaits au mois d’avril 2020. C’est depuis le mois d’octobre 2016, que ledit service a été suspendu, du fait de l’accident du train N°152 de la compagnie ferroviaire survenu dans la ville d’Eséka.

Le service doit donc reprendre étant donné que le gouvernement a récemment reçu les quatre dernières locomotives sur les neuf qui ont été commandées, chez l’américain General Electric. Il avait lui-même financé leur construction. Camrail a aussi réceptionné dans ce lot, les cinq premières locomotives. La cérémonie de réception s’est déroulée le 17 janvier 2020, à Douala. Pour ces engins, la compagnie a investi 12,3 milliards de Fcfa.  

Nos sources rapportent que si Camrail n’a pas de nouvelles voitures voyageurs, il va procéder à la réhabilitation des anciennes. En fait, la compagnie ferroviaire cherche à densifier son offre de transport entre Douala et Yaoundé. Pour revenir à l’investissement fait par l’Etat, il convient de noter qu’il fait partie du 2ème plan quinquennal des investissements ferroviaires, dans le cadre duquel le Cameroun est engagé dans le processus d’acquisition du matériel roulant, destiné à la relance des activités voyageurs. Il s’agit de 25 voitures voyageurs, qui seront livrées par la société franco-coréenne CIM-SSRT, et de cinq modules autorails, à livrer par le suisse Stadler.

A titre de rappel, c’est précisément le 24 octobre 2016, que le train 152 de Camrail a déraillé. L’accident s’est produit près de la gare d’Eséka. Il avait été révélé que ledit train avait été doublé de 16 voitures au lieu de 9 habituels. Le bilan avait indiqué qu’il y a eu 79 personnes décédées et près de 500 blessés. Il y a également eu des personnes portées disparues à l’instar de Me Dissake que ses proches continuent de chercher.  Son époux Me Dissake a rédigé des correspondances aux autorités notamment Issa Tchiroma Bakary à l’époque Ministre de la Communication et même à Paul Biya le Président de la République. L’objet de ces correspondances porte sur la situation de son épouse. 

Pour ce qui est des causes éloignées de l’accident, il se trouve que la trafic routier sur le tronçon Douala-Yaoundé avait été coupé à la date suscitée au niveau de la Commune de Matomb sur la route Nationale 3. Cherchant donc une alternative, les voyageurs s’étaient rabattus sur Camrail. 

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.