Agro-industrie : La CDC va réhabiliter 520 hectares de bananeraies en 2021

mardi, 06 avril 2021 22:49 Innocent D.H.

La Cameroon Development Corporation (CDC), principal producteur de bananes au Cameroun compte par cette réhabilitation de ses plantations, se relever de la crise anglophone. En effet, les bananeraies de cette entreprise ont subi les dégâts collatéraux de cette crise. Ils ont été notamment été transformés en camps d’entraînement par les militants séparatistes. 

 

 La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), vient de publier le document intitulé « test prévisionnel de conjoncture dans la zone Cemac au 2ème trimestre 2021 ». De cette source, l’on apprend que la production de la banane dessert au Cameroun devrait s’inscrire à la hausse entre avril et juin 2021. Cette hausse de la production sera observée dans tous les bassins du pays, « y compris dans le bassin de production du Sud-Ouest, où le principal prévoit de réhabiliter 520 hectares de plantations en 2021 », annonce en outre le document rendu public par la Beac.  

Rappelons que dans la région du Sud-Ouest Cameroun, la Cameroon Development Corporation, unité agro-industrielle détenue à 100% par l’Etat, et qui exploite également des plantations d’hévéa et de palmiers à huile, est la principale victime de la crise socio-politique entretenue par les séparatistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Les effets de cette crise sont d’ailleurs nombreux. Les plantations de la CDC ont été transformées en camps d’entraînement par les militants séparatistes, les ouvriers retrouvés dans les plantations ont été violentés, tandis que les usines de traitement et de stockage des produits et autres emballages ont été incendiées.

Cet état de difficultés d’ordre sécuritaire avait amené le top management de l’entreprise qui comptaient 22 000 employés à suspendre ses activités. Ce qui a provoqué dans la foulée, la disparition du numéro 2 du marché de la banane du fichier des exportateurs, entre septembre 2018 et mai 2020 (19 mois d’absence). Pourtant, les activités de cette entreprise publique, permettaient d’injecter en moyenne 500 millions de FCFA dans le circuit économique de la région du Sud-Ouest. Avec cette crise, la CDC a affiché une perte de son chiffre d’affaires de 60,9 milliards de FCFA entre 2016 et 2018, selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR). La source révélait que du fait des ravages de la crise anglophone, la CDC a enregistré un résultat net négatif de 17,9 de FCFA en 2019, tout en cumulant une dette salariale estimée à 14,5 milliards de nos francs.

Innocent D H    

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos