Entreprises: Sika Cameroun ouvre une usine de production d'adjuvants pour béton à Douala

mardi, 04 décembre 2018 15:36 Mfoungo

Sika continue de développer sa présence en Afrique en ouvrant sa première installation de production d’adjuvants pour béton au Cameroun. A la suite de la création de la filiale locale en 2016 destinée à couvrir le marché en plein développement, ce dernier investissement va améliorer la présence du groupe suisse dans la chaîne d’approvisionnement locale.

En effet, le groupe suisse Sika a officiellement inauguré le 1er décembre 2018, à Douala, la capitale économique camerounaise, son usine de production qui a permis de mettre sur le marché 19 700 tonnes de produits au cours de l’année 2018 courante.

Investissement d’un montant de plus d’un milliard de francs CFA, financé sur fonds propres (Sika AG à 80% et Sika Finanz AG à 20 %), l’usine Sika de Douala verra ses capacités passer à 29 700 tonnes au cours de l’année 2019, avec l’entrée en production annoncée d’une unité de production de mortier, selon les responsables de cette entreprise suisse.

« Nous sommes convaincus qu'il faut être très proche de nos clients pour comprendre et satisfaire les besoins du marché. Pour nous, le marché au Cameroun est très intéressant et offre tellement de potentiel avec les infrastructures comme les barrages, les ponts, les ports ou les projets résidentiels comme les shopping center et les immeubles », a confié Ivo Schadler, directeur Europe, Middle East and Africa (EMEA) de Sika.

Sika va utiliser le nouveau site de production d’adjuvants pour béton, situé à Douala, capitale économique du Cameroun, afin d’approvisionner les clients d’un marché de la construction en pleine croissance et de fournir des produits fabriqués localement ainsi qu’un support technique.

Selon le magazine Investir au Cameroun, c’est le 23 août 2016 que ce groupe suisse avait officiellement annoncé l'ouverture de deux nouvelles succursales au Cameroun et à Djibouti. Cette implantation de Sika au Cameroun a notamment permis à cette entreprise «de participer à la réalisation de nombreux projets de construction de stades et structures d’hébergement, des centrales à béton, des sols en résine de plusieurs usines […] », a souligné Pedro Lopes, directeur général de Sika Cameroun.

Selon son directeur EMEA, Ivo Schadler, le groupe Sika a réalisé, au cours de cette année 2018,  « un résultat record, avec un chiffre d’affaires d’environ 7 milliards de francs suisses, et compte plus de 100 filiales sur tous les continents ».

L’activité de la construction du pays augmente de façon significative sous l’impulsion des investissements dans les infrastructures et la construction résidentielle. Parmi les projets importants figurent le développement du port de pêche de Kribi, situé au sud du pays, la modernisation du réseau ferroviaire et la construction de stades pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations en 2019. Sika fournit déjà ses produits pour ces projets majeurs à partir des sites de production situés dans les pays voisins du Cameroun.

Sika a récemment mis en exploitation des installations de production en Angola, au Nigéria et en Côte d’Ivoire. Avec ces investissements, la société continue de renforcer sa position afin de pénétrer encore plus le marché du continent africain, où le boom de la construction est tiré par une population en très forte augmentation combinée à de fortes tendances vers une urbanisation et le développement de méga cités.

Otric N.

Leave a comment